David Radok met en scène Arsilda, regina di Ponto de Vivaldi

photo Petra Hajska

photo Petra Hajska

Si on ne la connaissait pas déjà, il sera fabuleux de la découvrir : cette Arsilda porte déjà les soubresauts de l’Orlando furioso que Vivaldi composera dix ans plus tard, et le compositeur commence grâce à elle à tailler sa réputation de magicien des planches vénitiennes. Si l’on y trouve ce qui faisait les délices du public de l’ère baroque – amours, intrigues, déguisements et frissons androgynes –, on y compte aussi quelques morceaux de bravoure : une scène de chasse haletante, des révélations dans un donjon, et un ballet couronnant cette foisonnante intrigue. Une découverte peut en cacher une autre : on pourra entendre ici l’un des plus fameux orchestres baroques actuels, le Collegium 1704 dirigé par Václav Luks, dont la renommée dépasse désormais la République tchèque. Outre une mémorable production de Rinaldo en 2010, on leur doit la résurrection flamboyante de L’Olimpiade de Josef Mysliveček en 2013, qui aura marqué les mémoires. Pour cette production, on trouvera à la mise en scène David Radok, familier des grandes maisons d’opéra de l’est et du nord de l’Europe, et une scénographie du sculpteur Ivan Theimer, dont les compositions ornent modestement quelques endroits d’exception : les jardins Boboli de Florence, le Champs-de-Mars à Paris, ou encore les jardins du Palais de l’élysée… De quoi offrir à cette Arsilda, reine du Pont la stature qu’elle mérite. Dossier de presse.

Arsilda, regina di Ponto
Drame musical en trois actes d’Antonio Vivaldi
Livret Benedetto Domenico Lalli
Créé en 1716 à Venise
Direction musicale Václav Luks
Mise en scène David Radok
Scénographie Ivan Theimer
Costumes Zuzana Ježková
Lumière Přemysl Janda
Assistante à la mise en scène Kristýna Martinovská
Chorégraphie Andrea Miltnerová
avec
Lisea Lucile Richardot
Arsilda Olivia Vermeulen
Barzane Kangmin Justin Kim
Tamese Fernando Guimarães
Cisardo Lisandro Abadie
Mirinda Lenka Máčiková
Collegium Vocale 1704
Orchestre Collegium 1704
Production : Théâtre National de Bratislava
Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, théâtre de Caen, Opéra de Lille, Château de Versailles Spectacles, Collegium 1704
Première au Théâtre National de Bratislava le 9 Mars 2017

Opéra de Lille
Ve 19 (20h), Di 21 (16h), Ma 23 (20h) mai 2017
Opéra de Caen
mar 13/06/2017 – 20h00
jeu 15/06/2017 – 20h00
Opéra de Versailles
Vendredi 23 juin 2017 – 20h
Dimanche 25 juin 2017 – 15h

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *