Le Festival Ado du Préau, 8ème édition

Le Festival Ado du Préau, 8ème éditionC’est impossible de faire le point sur les adolescents !

Ils sont en perpétuel mouvement (si, si) ! Jamais là où on les attend. Insaisissables. En pleine effervescence ou dans le marasme le plus profond. Ils nous obligent à ne jamais nous reposer sur nos fragiles lauriers des années passées.

Un huitième Festival ADO c’est toujours un nouveau Festival ADO !

Comment se parler, comment se trouver d’une génération à l’autre, comment fabriquer ensemble ce demain qui leur appartiendra plus qu’à nous ? Quel est le monde qu’on leur donne et les valeurs qu’on leur transmet ? N’y voyons-nous aucune contradiction ? Y a-t-il forcément rupture et incompréhension entre les générations ? Doit-il y avoir rupture et incompréhension ? Ce Festival ADO, plus social et politique, les interrogent sur leurs aspirations de femmes et d’hommes. Qu’est-ce qu’ils veulent ? Et s’ils étaient en âge de le savoir ? Et s’ils étaient prêts à agir ?

FESTIVAL ADO 2010-2016
À 7 ANS, ON FAIT LE POINT ?

8 créations
37 spectacles présentés
25 021 spectateurs à Vire (au Préau, à La Halle et dans les établissements scolaires partenaires)
+ 4 493 spectateurs dans le Bocage sur 10 territoires différents, au cours de 186 représentations

Les journées Parcours du Festival ADO, ont permis d’accueillir 6766 élèves issus de 270 classes différentes venues de plus de 90 établissements de toute la Normandie. Avec les partenaires virois, nous leur avons proposé 64 ateliers différents.

Tous ces jeunes ont pu croiser la route, le travail et l’œuvre de plus de 120 artistes interprètes, auteurs, metteurs en scène.

56 adolescents du Bocage ont même pu participer aux spectacles et les répéter avec et comme les professionnels.
Des équipes artistiques ont mené 44 semaines de résidence dans 13 établissements.
166 lycéens et collégiens ont pratiqué le théâtre dans le cadre d’un atelier annuel hebdomadaire

Et on ne vous parle que de ce qui est quantifiable…

Festival ADO#8
Du mardi 2 au samedi 20 mai 2017

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *