Hodači (Ceux qui marchent) de Gianni-Grégory Fornet

hodaci-35

Après la mort de l’un d’entre eux, des jeunes marchent dans la ville de Niš et explorent leurs
émotions. La pièce Ceux qui marchent révèle à la manière d’un « walk-movie » les enjeux et les contraintes des vies en construction. Ces jeunes sont en marche. Ce sont eux, les marcheurs. Ici et maintenant, sous les éclairages de la ville.

Hodaci, signifie « les marcheurs » mais aussi, ceux qui avancent, ceux qui luttent. Cette marche est une itinérance, une errance quelquefois, un chemin de questions en écho au trajet qu’il faut faire, aux questions qu’il faut se poser pour accepter de dire quels sont nos peines, nos espoirs et ce qu’il nous reste à conquérir sur ce chemin-là. Comment faire le deuil et comment trouver de la lumière pour soi-même ?

Parti à l’origine pour une résidence d’écriture d’un mois à Niš, Gianni-Grégory Fornet reviendra finalement pendant trois ans dans cette ville pour construire le projet Hodaci (Ceux qui marchent). Un projet de création contextuelle, construit sur l’observation et la participation d’un groupe de jeunes gens, invités à cheminer dans la ville. Grâce à cette relation privilégiée, et guidé par eux, Gianni-Grégory Fornet a effectué une collecte subjective d’anecdotes, basées sur leurs affects et les problèmes que rencontrent ces jeunes. Les jeunes comédiens de la Scène Académique du SKC de Niš ont participé à l’écriture de la pièce, acteurs et témoins, conscients d’avoir à porter une parole sur leur communauté, conscients d’être des émissaires.

Le photographe et vidéaste, João Garcia, avec une équipe légère et le preneur de son Nicolas Barillot, a tourné un film en divers lieux de la ville en suivant le scénario de la pièce. De ce travail d’équipe résulte un objet scénique qui mêle le théâtre et le cinéma. Ainsi, à un moment du temps à Niš, s’est écrite une chronique de la vie de la cité, vue sous plusieurs angles. Dossier de presse.

Hodači (Ceux qui marchent)
Texte Gianni-Grégory Fornet, images João Garcia
Texte et mise en scène Gianni-Grégory Fornet
Avec les acteurs de la Scène Académique du SKC de Niš
Katarina Stojanović
Adriana Ostrugnaj
Julija Petković
Miloš Unić
Miloš Rusitović
Aleksandar Stevanović
Petar Šćepihin
Collaboration artistique Mladen Milojković
Images João Garcia
Son Nicola Barillot
Traduction Milena Pešaković, Saša Miljković, Mia Petković
Production Cie Dromosphère
HODAČI a été soutenu par la Municipalité de Pantalej, la Mission de Coopération Internationale du Conseil départemental de la Gironde, le Centre Culturel des Etudiants – SKC de Niš, le Théâtre des Marionnettes de Niš, l’Office Artistique de la Région Aquitaine, Le Melkior Théâtre – La Gare Mondiale, la Ville de Niš, la Mairie de Bordeaux et l’Institut Français ainsi que par l’Ambassade de France en Serbie.

Francophonies en Limousin 2016
mardi 27 septembre et mercredi 28 septembre
20h30 Espace Noriac Limoges

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *