Alexis Michalik entre quatre murs

Intre Muros photo Alejandro Guerrero

Sa pièce Edmond est l’un des triomphes de la saison 2016/2017, toujours à l’affiche du Théâtre du Palais Royal. Le succès n’a pas grisé l’auteur qui a fait un beau cadeau au théâtre 13/ Jardin qui vient de rouvrir après travaux en lui offrant sa nouvelle pièce, Intra Muros.

Alexis Michalik quitte les sagas historiques pour se plonger dans une histoire contemporaine dont l’action se déroule dans l’enceinte d’une prison. Il retrouve aussi l’essence du Porteur d’histoire, son premier gros succès, une pièce écrite au plateau avec les comédiens pendant le temps des répétitions. Pour Intra Muros, il est parti de sa propre expérience avec des détenus dans une prison pour imaginer une histoire dont il a le secret. Elle se construit au fur et à mesure comme un puzzle avec de multiples rebondissements.

Un metteur en scène mène un atelier théâtre en centrale, là où les détenus purgent de très longues peines. Seuls deux prisonniers se portent volontaires. Avec une actrice (son ex femme) et une assistante sociale débutante, il tente de nouer un dialogue avec Ange, un corse bourru et Kevin, un jeune impulsif.

On va de surprises en surprises dans ce spectacle car l’organisation de cet atelier n’est pas fortuite. On ne révèle pas l’intrigue pour laisser la surprise. Le texte est un peu moins didactique que d’habitude ; il laisse des ouvertures sur l’issue de cette histoire. La mise en scène simple et efficace permet de s’y retrouver dans l’écriture comme toujours cinématographique d’Alexis Michalik qui décidément déborde d’imagination. Dans la famille riche et diversifiée du théâtre, l’auteur porte la carte du théâtre populaire de divertissement. Et le public le suit avec gourmandise.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Intra Muros d’Alexis Michalik
Avec
Jeanne Arenes Jeanne,
Bernard Blancan Ange,
Alice De Lencquesaing Alice,
Paul Jeanson Richard,
Faycal Safi Kevin
et le musicien Raphaël Charpentier
Assistante à la mise en scène Marie-Camille Soyer, Création Lumière Arnaud Jung, Scénographie Juliette Azzopardi, Costumes Marion Rebmann, Musique Raphaël Charpentier
Production ACME. Avec le soutien de l’Adami et du Théâtre 13 / Paris.
1h30 sans entracte – conseillé à partir de 12 ans
Durée: 1h30

Off 2017
Du 7 au 30 juillet
Béliers
Tous les jours à 10h30 sauf les vendredis
Et les jeudis à 22h35
Théâtre de la Pépinière
Du mardi au samedi à 21h
Matinée les samedis à 16h
A partir du 14 septembre 2017

1 réponse
  1. Christian ROURE
    Christian ROURE dit :

    Alexis Michalik a encore frappé. À partir d’un sujet délicat, (la prison), il crée, une nouvelle fois, une pièce géniale, à la fois drôle et touchante. L’écriture est fluide, les acteurs, qui jouent chacun plusieurs rôles sont superbes, la mise en scène est vive et originale, éclairage et musique impéccables concourent aussi à faire de ce nouvel opus un énorme succès en puissance. Allez sans hésiter !

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *