Les Particules élémentaires kaléidoscopes de Julien Gosselin

photo Simon Gosselin

Julien Gosselin a fait sensation à Avignon en 2013. Il est entré dans la cour des grands en  s’attaquant à un morceau de la littérature contemporaine en adaptant Les particules élémentaires de Michel Houellebecq. Son spectacle explore plusieurs genres théâtraux dans un dispositif scénique innovant. Et qui a du mûrir au fil des années, il est toujours en tournée et fait l’ouverture de la saison 17/18 de l’Odéon-Théâtre de l’Europe.

Julien Gosselin mesure la chance d’avoir figuré dans la programmation du Festival d’Avignon en 2013. Rares sont les jeunes metteurs en scène à pouvoir accéder au graal du théâtre, surtout après si peu d’expérience. Avec ses camarades de l’École professionnelle supérieure d’art dramatique de Lille (créée par Stuart Seide) il forme en 2009 Si vous pouviez lécher mon cœur. Il met en scène Gênes 01 de Fausto Paravidino en 2010, puis Tristesse animal noir d’Anja Hiling en 2011. Stanislas Nordey, artiste associé du Festival voit son travail, en parle à Vincent Baudrillier. Le tour est joué, le voici programmé. Et comme Julien Gosselin n’a pas froid aux yeux, il ne choisit pas la facilité puisqu’il choisit d’adapter un roman. Et quel roman ! Un roman épique à tiroirs qui s’étire sur plusieurs décennies et alterne le récit romanesque et les considérations philosophiques et scientifiques.

Plusieurs praticables sont installés en U et encadrent l’espace. Ce sont les seuls éléments de décor.  Au centre l’arène, l’aire de jeu, occupée successivement par les personnages. Michel, Bruno, Christiane. A l’image de ce roman kaléidoscope, Julien Gosselin mélange les genres pour extraire l’essentiel de l’œuvre. Il utilise surtout le monde frontal, une forme théâtrale lui permettant des allers-retours dans la narration. Les scènes sont parfaitement dessinées et imaginatives, cela va du chœur antique à des moments très rock (la scène de la paralysie de Christiane est un moment littéralement enivrant). Le spectacle est généreux et intelligent.

On aurait aimé retrouver le cynisme de Houllebecq et les névroses des deux frères Michel et Bruno. Les personnages sont parfois un peu trop tendres. Et dans cet assemblage d’univers on a parfois du mal à recoller tous les morceaux. Il manque peu de chose pour que la partition soit totalement homogène et fluide. Il faut saluer le travail exemplaire de Julien Gosselin dans l’adaptation du roman. Ce qui n’est pas une mince affaire. Sur ce que l’on a vu sur le plateau on a tout de même quelques regrets. Mais le public vient de découvrir un metteur en scène qui électrise et dont on parle depuis l’été 2013.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr – critique écrite en 2013

Les Particules élémentaires
texte de Michel Houellebecq
adaptation, mise en scène et scénographie Julien Gosselin
vidéo Pierre Martin
lumière Nicolas Joubert
son Julien Feryn
costumes Caroline Tavernier
assistanat à la mise en scène Yann Lesvenan
musique Guillaume Bachelé
avec Guillaume Bachelé, Marine de Missolz, Joseph Drouet, Denis Eyriey, Antoine Ferron, Noémie Gantier, Alexandre Lecroc, Caroline Mounier, Victoria Quesnel, Tiphaine Raffier production Si vous pouviez lécher mon coeur
coproduction Festival d’Avignon, Théâtre du Nord Théâtre national Lille Tourcoing Région Nord-Pas de Calais, La Rose des Vents Scène nationale Lille Métropole (Villeneuve d’Ascq), le phénix Scène nationale de Valenciennes, Théâtre de Vanves Scène conventionnée pour la danse, Le Mail Scène culturelle de Soissons
avec le soutien de la Région Nord-Pas de Calais, du Ministère de la Culture et de la Communication DRAC Nord-Pas de Calais, de la Ville de Lille et de Beaumarchais-SACD
Le Festival reçoit le soutien de la Fondation BNP Paribas pour la production de ce spectacle.
Durée 3h40 entracte compris

29 et 30 juin 2017 / Athènes, Festival d’Athènes et d’Epidaure
12 septembre au 1er octobre 2017 / Odéon-Théâtre de l’Europe, Paris
11 et 12 novembre 2017 / DeSingel, Anvers
18 et 19 novembre 2017 / Festival Romaeuropa, Rome
24 et 25 novembre 2017 / Les Théâtres de la Ville / Grand Théâtre, Luxembourg
30 novembre et 1er décembre 2017 / La Coursive, La Rochelle
5 au 9 décembre 2017 / Théâtre National, Bruxelles
13 décembre 2017 / Le Volcan, Le Havre
20 et 21 décembre 2017 / Le Phénix, Valenciennes

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *