Bonjour, cette semaine avec nos partenaires, on vous invite à découvrir Premier Amour de Samuel Beckett le mercredi 21 juin à 19h30 au Théâtre les Déchargeurs et à la soirée Les Intrépides de la SACD  le 26 juin au Théâtre Antoine à 20h, la SACD a passé commande de formes courtes, à six autrices sur le thème du “Courage”.

Pour jouer et gagner 2 invitations, il suffit d'envoyer un mail à concours@sceneweb.fr avec vos coordonnées. Bonne chance et bon week-end.

---
Christophe Collin dans Premier Amour de Samuel Beckett

On vous invite le mercredi 21 juin à 19h30 au Théâtre les Déchargeurs

Un homme est seul dans un endroit désert et familier. Il se remémore son histoire. Il y a cette chose qui lui est arrivée. L’amour. À moins que ce ne soit l’humour. Les deux, peut-être. Il y a surtout ce voyage dans les petites choses de la vie et cette expérience vertigineuse d’être là, tout simplement. Un premier amour. Une …

Lire la suite.

---
Soirée Les Intrépides de la SACD

On vous invite

Pour cette 3e édition, la SACD a passé commande de formes courtes, à 6 autrices sur le thème du “courage”. Les autrices dont les textes seront publiés à L’avant-scène théâtre, interpréteront leurs textes mis en espace par Catherine Schaub. Cette année, Les Intrépides seront présentées en avant-première au Théâtre Antoine le 26 juin ; elles reviendront le 17 juillet au …

Lire la suite.

---
/ critique / Le rire de résistance des Chiens de Navarre

Critique Coup de cœur de Stéphane Capron - ce week-end aux Nuits de Fourvière à Lyon, puis grande tournée en 17/18.

C’est l’un des collectifs les iconoclastes de la scène française : Les Chiens de Navarre. Leurs spectacles sont toujours très attendus par le public. Le dernier opus, créé aux Nuits de Fourvière à Lyon avant une grande tournée, est une comédie burlesque sur la notion d’identité française qui s’inspire beaucoup de l’actualité. Le public est invité à …

Lire la suite.

---
Médée, une femme borderline d’aujourd’hui

Critique coup de cœur de Christophe Candoni, ce soir encore à l'Odéon

Pour sa première parisienne, Simon Stone, artiste désormais associé à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, présente une de ses plus puissantes productions, une Médée venue d’Amsterdam jouée par les prodigieux acteurs du Toneelgroep dont Marieke Heebink incroyablement moderne dans le rôle-titre. Son visage apparaît d’abord sur un mur-écran à l’avant-scène, puis sa silhouette, hiératique, une fois l’espace ouvert. Elle …

Lire la suite.

---
Une nouvelle jeunesse pour Art, la pièce mythique de Yasmina Reza

Critique de Stéphane Capron - coup de cœur - en ce moment au Théâtre de la Bastille

Trois joyeux comédiens déstructurent la pièce la plus célèbre de Yasmina Reza pour en faire une joyeuse pochade burlesque irrésistible. C'est un petit bijou de drôlerie et d'inventivité. Yasmina Reza est l’auteure française la plus jouée dans le monde. Art créée en 1994 avec Pierre Vaneck, Fabrice Luchini et Pierre Arditi a été traduite en trente-cinq langues. Yasmina Reza, très …

Lire la suite.

---
/ critique / Jan Martens et Ayelen Parolin, la vague belge

Critique de Philippe Noisette - ce soir encore au Théâtre des Abbesses

Réunis le temps d'une soirée partagée au Théâtre des Abbesses, Jan Martens et Ayelen Parolin incarnent une relève au plat pays. Il court il court Jan Martens : à tel point que l'on ne sait plus trop si les pièces affichées un peu partout en Europe …

Lire la suite.

---
/ critique / Thierry Collet, le magicien qui se met à nu

Critique de Stéphane Capron - à voir à la Villette ce soir encore et en tournée en 2018

Thierry Collet, comédien et magicien, raconte sa passion pour l’art de la magie. Un seul en scène intimiste et déroutant. C’est avec le tube Relax de Francis Goes To Hollywood que s’ouvre Dans la peau d’un magicien. Le ton est donné. Thierry Collet, 50 ans, a grandi en écoutant ce groupe lorsqu’il était adolescent à Choisy-le-Roi. Il se dévoile sur …

Lire la suite.

---
/ critique / Des larmes pour Saigon

Critique de Stéphane Capron - vu à Valence, le spectacle sera présenté au 71ème Festival d'Avignon

Caroline Guiela Nguyen raconte dans cette grande fresque de plus de quatre heures, l'histoire commune de la France et du Vietnam, de 1956 à 1996, de Hô Chi Minh-Ville à Paris. Elle révèle dans son restaurant Saigon un pan de notre histoire rarement monté au théâtre, et peu présent dans les manuels scolaires. Un spectacle fleuve, à fleur de peau, …

Lire la suite.

---
Juliette Plumecocq-Mech, actrice en suspension

Critique de Stéphane Capron - en ce moment au Théâtre du Nord à Lille

Dans Toute ma vie j’ai fait des choses que je savais pas faire, Juliette Plumecocq-Mech joue un rôle de mec. Ce monologue lui a été écrit sur mesure par Rémi De Vos. Une très belle performance d’actrice orchestrée par Christophe Rauck à la mise en scène. Juliette Plumecocq-Mech est couchée sur le sol. Les contours de son corps ont été …

Lire la suite.

---
/ critique / La mémoire de l’holocauste déterrée par Arthur Nauzyciel

Critique de Stéphane Capron - reprise au Théâtre National de la Colline 

Cette pièce a été l'un des chocs du Festival d'Avignon 2011. Arthur Nauzyciel la reprend au Théâtre de la Colline avant de la présenter au public du Théâtre National de Bretagne pour sa première saison. Arthur Nauzyciel a respecté le découpage du livre choc de Yannick Haenel (paru en 2009 aux Editions Gallimard). Il révèle par …

Lire la suite.

---
Dans le ventre de la ballerine, de l’indigestion verbale

Critique d'Hadrien Volle - en ce moment au Monfort

Jean-Benoît Mollet et sa compagnie Anomalie &... créent au Monfort Théâtre Dans le ventre de la ballerine, un spectacle qui se veut être une « expérience » de visite dans le corps humain mais qui pêche par ses trop nombreux bavardages. L’argument est alléchant : le corps serait une « terra incognita » à explorer. Pour mener à bien cette expérience inédite, …

Lire la suite.

---
/ atu / La saison 17/18 de la Comédie-Française : le calme avant la Tempête ?

"Ce sera une saison un peu plus calme !" a annoncé d'entrée de jeu Eric Ruf lors de la conférence de presse de présentation de la saison 17/18 de la Comédie-Française. " Gérer la troupe est une passion difficile, je vais l'augmenter un peu" a expliqué l’Administrateur sans toutefois préciser de noms. Les gros succès de cette saison seront repris. …

Lire la suite.

---
Macha Makeïeff ouvre la saison 17/18 du Théâtre de la Criée avec La Fuite ! de Boulgakov

Octobre 2017 - octobre 1917. Macha Makeïeff a choisi de célébrer les cent ans après la révolution russe en ouvrant sa saison avec la création de La Fuite ! de Boulgakov. "Vous découvrirez une comédie enlevée et drôle d’un dramaturge puissant et mystique, pleine de rêve, d’excentricité, d’humanité. Un vaudeville qui mêle la grande Histoire, celle de l’exil des Russes …

Lire la suite.

---
La saison 2017/2018 du Nouveau Théâtre de Montreuil sera DADA !

Tel était l’un des mots d’ordre du mouvement Dada, apparu il y a maintenant plus de 100 ans dans un cabaret zurichois, qui répondait au nom de Voltaire ! Un mot d’ordre lancé à la face d’un monde - qui se déchirait alors dans les tranchées - par des artistes refusant toute contrainte idéologique, morale ou artistique. Ils prônaient au …

Lire la suite.

---
Claire Guillemain, la conseillère spectacle vivant de Françoise Nyssen au Ministère de la Culture

Claire Guillemain rejoint le cabinet de Françoise Nyssen au Ministère de la Culture, en qualité de conseillère spectacle vivant. Elle aura en charge les dossiers du théâtre, de la danse, de la musique mais aussi toute le champ social, notamment le suivi de l'accord sur l'intermittence. Elle était jusqu'à présent Directrice générale de l'orchestre national de Lorraine et de Metz …

Lire la suite.

---
La maison Maria Casarès est ouverte tout l'été !

Matthieu Roy, metteur en scène et directeur artistique de la Cie du Veilleur (Poitiers) et Johanna Silberstein, comédienne ont été nommés en décembre 2016 à la direction de la Maison Casarès. Leur projet s’articule autour de quatre piliers – théâtral, agricole, numérique et pédagogique – afin de favoriser les rencontres entre les acteurs de ces différents domaines culturels et tout …

Lire la suite.

---
Soirée hommage à Valérie Lang imaginée par Stanislas Nordey le 14 juin à l'Odéon

Valérie Lang est partie en laissant une masse profuse d’écrits disparates. Elle écrivait, selon les mots de Stanislas Nordey, de façon compulsive et souterraine. On peut donc découvrir, aujourd’hui, qu’elle engageait aussi, envers et contre tout, son corps d’actrice dans l’écriture. Valérie Lang avait et était un corps de bataille : elle assumait l’existence, jusqu’à l’extrême. Valérie Lang, un corps …

Lire la suite.

---