---
/ critique / Serge Aimé Coulibaly enfant de la Republik

Critique de Philippe Noisette

Avec son Kalakuta Republik Serge Aimé Coulibaly a mis la Maison de la Danse de Lyon "sens dessous dessous" du nom de ce festival hors format. Le spectacle enchante désormais le festival d'Avignon. Ils sont là, sur le plateau, ces enfants de la Kalakuta Republik en arrière plan tandis que la musique de Fela -une …

Lire la suite.

---
/ itw / Rokia Traoré, porte parole d’une Afrique flamboyante

Interview de Stéphane Capron

Si Rokia Traoré est vue comme une icône de la world music, elle a aussi croisé sur son chemin le metteur en scène américain Peter Sellars avec lequel elle a écrit en 2006 Wati, spectacle créé à Vienne en Autriche à l’occasion de la célébration du 250e anniversaire de la naissance de Mozart …

Lire la suite.

---
/ critique / Face à la mer, Radhouane El Meddeb si loin si proche de la Tunisie

Critique de Christophe Candoni

Après quelques jours de résidence à l’Hippodrome de Douai, Radhouane El Meddeb y présentait Face à la mer, pour que les larmes deviennent des éclats de rire, sa dernière création programmée au Festival d’Avignon. En menant une équipe de dix artistes, tous tunisiens, le chorégraphe évoque l’actuelle Tunisie, sa révolution et ses aspirations. Il décrit …

Lire la suite.

---
/ critique / Dans Grensgeval, Cassiers donne la parole aux réfugiés

Critique de Christophe Candoni

D’après Les Suppliants, un texte coup de poing, d’Elfriede Jelinek sur la crise migratoire que traverse l’Europe, Guy Cassiers signe une mise en scène interdisciplinaire, une pièce chorale avec vingt artistes sur scène, des comédiens et danseurs qui, dans l’esthétique froide et formaliste qu’on lui connaît, donnent corps et vie aux réfugiés du …

Lire la suite.

---
/ critique / The Last King of Kakfontein : chercher le roi et son royaume

Critique de Christophe Candoni

Présenté cet été aux festivals de Marseille puis d’Avignon, The Last King of Kakfontein veut mettre en scène la chute d’un roi néfaste en son royaume. Le spectacle qu’on attendait plus combatif s’avère être pauvre en idées et en propos. Né à Soweto, en Afrique du Sud, Boyzie Cekwana, jouit d’une forte réputation d’artiste contestataire et …

Lire la suite.

---
/ critique / Santa Estasi, du boucan chez les Atrides

Critique de Christophe Candoni

Dans un spectacle au long cours placé sous les signes de la jeunesse et du vacarme, le metteur en scène Antonio Latella, inspiré des grandes tragédies antiques, passe en revue la mythologie grecque dans une approche très distanciée et appuyée. A propos de son Electre, Antoine Vitez évoquait …

Lire la suite.

---
/ critique / Bildraum, un monde en boîtes et à nu

Critique de Christophe Candoni - à la Manufacture dans le Off jusqu'au 26 juillet à 19h15

C’est à une errance insolite et poétique que nous convie la pièce Bildraum donnée dans le Off à la Manufacture (Patinoire). La belle performance photographique invite à la contemplation d’un monde inexplicablement déserté. Le dispositif original déployé dans une grande boîte noire qui sert de scène éphémère à la Patinoire d’Avignon fait penser à celui que déploient d’autres artistes belges, …

Lire la suite.

---
/ critique / Elizabeth Mazev, une femme souffrante à 90 degrés

Critique de Christophe Candoni - au Théâtre des Halles jusqu'au 29 juillet à 11h

Dans la petite Chapelle du Théâtre des Halles, Elizabeth Mazev se met dans la peau d’une femme dépressive et alcoolique qui dit son manque d’amour et sa propension à la destruction. Un portrait chargé mais revivifié par son interprète. Merveilleuse actrice chez Py ou Novarina, Elizabeth Mazev possède cet art formidable de pétrir d’humanité ses personnages, de …

Lire la suite.

---
/ critique / Christiane Cohendy et Clotilde Mollet tissent leurs tendres liens

Critique d'Hadrien Volle - dans le Off au Petit Louvre à 21h30 jusqu'au 30 juillet

Laurence Renn Penel met en scène la pièce de Loleh Bellon au Théâtre du Petit Louvre d’Avignon. Ce drame mère-fille qui illustre une relation au fil des ans montre deux belles actrices qui n’auraient cependant pas souffert de quelques coupes dans le texte. Charlotte est la mère de Jeanne, dans cette pièce …

Lire la suite.

---
Clémentine Célarié file un amour impossible

Critique d'Hadrien Volle - au Chêne Noir à 19h45 jusqu'au 30 juillet

Après Darius l’an passé, Clémentine Célarié est de nouveau sur la scène du Chêne Noir dans une adaptation de La Route de Madison, roman célèbre immortalisé au cinéma par Clint Eastwood en 1995. Un spectacle simple et élégant sur la force des sentiments, qui s’avère être un succès populaire incontestable tant le public est généreux d’acclamations au moment des saluts. …

Lire la suite.

---
/ itw / Les 50 ans de carrière de Gérard Gelas, l’éternel révolutionnaire

Interview

Le théâtre du Chêne Noir, dirigé par Gérard Gelas fête cet été ses 50 ans. Un carrière riche qui a débuté en 1967, et qui a très vite été marquée par "l'affaire de juillet 68" qui a valu au metteur en scène d'accéder tout de suite à la notoriété. Gérard Gelas est resté fidèle à sa Provence, …

Lire la suite.

---
La mort de Claude Rich, le dandy du théâtre

Le comédien Claude Rich, l'une des figures les plus familières du cinéma français et du cinéma, est décédé jeudi soir, à l'âge de 88 ans, des suites d'une longue maladie à son domicile en région parisienne, a annoncé vendredi à l'AFP sa fille Delphine Rich. Il aura mené de front une carrière impressionnante au théâtre et au cinéma dont le …

Lire la suite.

---
La ministre de la Culture israélienne demande à la France d'interdire la pièce sur Merah

 La ministre israélienne de la Culture Miri Regev a écrit à son homologue française Françoise Nyssen pour lui demander d'interdire une pièce de théâtre controversée, sur les dernières heures du jihadiste toulousain Mohamed Merah. Moi, la mort je l'aime comme vous aimez la vie de l'auteur algérien Mohamed Kacimi, retrace les dernières heures de …

Lire la suite.

---