Bof dreams

photo Per Morte Abrahamsen

La compagnie québecoise Les 7 doigts de la main est de retour à Paris à la Villette pour une évocation du peintre Hieronymus Bosch dont on a fêté le 500 anniversaire de sa naissance. Un spectacle pas aussi magique que l’univers du peintre.

On peut rester des heures devant les toiles de Jérôme Bosch, surtout ses triptyques dont le plus célèbre, Le jardin des délices est l’un des joyaux du Prado à Madrid. Prendre le temps de scruter l’œuvre de Bosch, c’est se donner le temps de se perdre entre le paradis et l’enfer. Il y avait matière à donner vie à toutes ses créatures imaginées par le peintre mais la mise en scène Samuel Tétreault n’est pas à la hauteur du grand peintre.

D’abord les numéros cirques sont rares et passent très vite. Mise à part une très belle scène d’acrobatie à la corde et au mât chinois sur fond de crépitement en enfer, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Un peu de jonglage par ici, une roue Cyr par là, un peu de magie rudimentaire pour faire le lien entre les tableaux, l’ensemble est d’une lenteur incroyable et ralentie par un conférencier (pas très bon comédien) qui donne quelques clés sur la vie du peintre.

On croise Salvador Dali, dont les tableaux surréalistes se sont inspirés de Bosch (notamment Le grand masturbateur en 1929), et Jim Morrisson qui aurait composé Ship of fools après avoir vu La nef des fous au Louvre. Les quelques numéros de cirques sont enveloppés dans des films d’animation qui permettent de faire des gros plans sur des détails des tableaux, mais techniquement ce n’est pas très abouti.

Au final, on a vu peu de cirque et des images bricolées ; on espère néanmoins que le public qui ne connaît pas l’œuvre de Hieronymus Bosch ait envie de s’y plonger.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Une coproduction
Les 7 doigts de la main
Theatre Republique​
Idée originale et concept Samuel Tétreault
Scénario Samuel Tétreault, Martin Tulinius et Ange Potier
Direction artistique et mise en scène Samuel Tétreault
Consultation dramaturgique Simon Boberg
Support à la mise en scène Charlotte Bidstrup, Gypsy Snider et Matias Plaul
Vidéo et animation Ange Potier
Masques, costumes et décors Ange Potier
Textes Samuel Tétreault, Martin Tulinius et Simon Boberg
Création lumière Sunni Joensen
Création sonore Janus Jensen
Accessoires Mette Hammer Juhl
​Réalisation des costumes Bente Nielsen / Kristine Widriksen
Costume du monstre poisson Mathieu René
Réalisation des masques Karin Ørum
Maquillages et ailes Line Ebbesen
Musique Claire Gignac – La Nef, Nans Bortuzzo, Vivian Roost, The Doors, Philip Glass, Ahn Trio, Grapelli, Duke Ellington, Tom Waits, ChillyGonzales
Production exécutive Theatre Republique
Production déléguée pour la tournée Les 7 doigts de la main
Sur une invitation du Festival Circolo, Hollande
Avec le soutien de Wilhelm Hansen Fonden et la Fondation Jerhonimus Bosch 500
Avec le support du Conseil des arts du Canada, Conseil des Arts de Montréal et Conseil des arts et des lettres du Québec.
Durée: 1h20

Douai (59)
Hippodrome de Douai / Tandem
27 novembre 2017 au 28 novembre 2017

Paris (75)
La Villette
30 novembre 2017 au 17 décembre 2017

Chalons-en-Champagne
la Comète
20 décembre 2017 au 21 décembre 2017

Angoulème (16)
Théâtre d’Angoulème, Scène Nationale
12 janvier 2018 au 14 janvier 2018

Albi (81)
Scène Nationale
18 janvier 2018 au 20 janvier 2018

Nevers (58)
Maison de la culture
27 janvier 2018

Oyonnax (01)
Centre Culturel Aragon
30 janvier 2018

Saint-Louis (68)
La Coupole
6 février 2018

St Maxime (83)
Le Carré Léon Gaumont
10 février 2018

Istres (13)
Théâtre de l’Olivier
13 février 2018

Saumur (49)
Le Dôme
16 février 2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *