Dans le loft grec du Birgit Ensemble

Photo Christophe RAYNAUD DE LAGE –

Julie Bertin et Jade Herbulot poursuivent leur questionnement sur l’Europe et proposent deux spectacles au Festival d’Avignon. Avec Dans les Ruines d’Athènes, elles analysent avec humour le système politique et économique de l’Europe sous la forme d’un jeu télévisé. L’idée est séduisante mais c’est un peu laborieux.

Pour une fois le public est invité à ne pas couper son téléphone portable pendant la représentation car le spectacle est interactif. Le Birgit Ensemble a créé un portail web qui permet de recenser les avis des spectateurs pendant un show télévisé intitulé « Parthenon Story ». Six candidats grecs, tous endettés, sont enfermés dans un loft et filmés en permanence par des caméras. Une spectatrice joue via le site dédié et gagne une bouteille d’huile d’olive. Puis le public est invité à éliminer des candidats. On sourit devant ce remake du Loft Story à la française, mais les séquences sont bien mois gratinées que l’original.

Pour donner du corps au spectacle, le Birgit Ensemble reconstitue des rencontres entre les grandes figures politiques européennes : Sarkozy, Merckel, Hollande, Juncker, DSK puis Christine Lagarde, Giórgos Papandréou puis Aléxis Tsípras. Les allers-retours incessants entre le loft et la reconstitution de ces scènes politiques sont entrecoupées d’apparition de la déesse Europe (déjà vue dans Memories of Sarajevo).

L’imagination de Julie Bertin et Jade Herbulot est débordante mais le canevas du spectacle est confus. Le rythme s’en ressent. Le propos est dilué et forcément moins percutant que s’il était ramassé. Le final est un peu laborieux. Angela Merckel pousse la chansonnette. Le public est invité à se lever pour trinquer à la santé de la Déesse Europe. Le Birgit Ensemble en fait un peu trop.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Dans les ruines d’Athènes
Conception et mise en scène Julie Bertin et Jade Herbulot / Le Birgit Ensemble
Musique Grégoire Letouvet, Romain Maron
Scénographie Camille Duchemin
Lumières Grégoire de Lafond
Vidéo, multimédia Pierre Nouvel
Son Lucas Lelièvre
Costumes Camille Aït-Allouache
Assistanat à la mise en scène Margaux Eskenazi
Avec Eléonore Arnaud, Julie Bertin, Lou Chauvain, Pauline Deshons, Pierre Duprat,
Anna Fournier, Kevin Garnichat, Jade Herbulot, Lazare Herson-Macarel, Timothée Lepeltier, Élise Lhomeau, Antoine Louvard, Estelle Meyer, Morgane Nairaud, Loïc Riewer, Marie Sambourg
Production Le Birgit Ensemble
Coproduction Festival d’Avignon, MC2 : Grenoble, Scène nationale d’Aubusson, Théâtre des Quartiers d’Ivry Centre dramatique national du Val-de-Marne, La Pop, La Comédie de Caen Centre dramatique national, TU-Nantes, Théâtre de Châtillon, Le POC d’Alfortville, Théâtre Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, Les Plateaux Sauvages (Paris), Copilote
Avec le soutien de la Drac Île-de-France, Conseil départemental du Val-de-Marne, Spedidam, SACD, et pour la 71e édition du Festival d’Avignon : Adami, Spedidam
Avec la participation du Jeune théâtre national
durée 2h20

Festival d’Avignon 2017
9 10 11 | 13 14 15
JUILLET À 20H30
GYMNASE PAUL GIÉRA

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *