L’abécédaire de Philippe Decouflé en courtes pièces

Aurélien Oudot photo Charles Fréger

Philippe Decouflé revient en France avec ses Nouvelles pièces courtes. Très demandé à l’étranger au Japon ou aux Etats-Unis, le chorégraphe livre dans ses séquences une sorte de glossaire personnel de l’histoire de la danse.

Si Philippe Decouflé est le patron sur le plateau, il s’appuie beaucoup sur la diversité des interprètes de sa compagnie. Ils sont tous danseurs mais partagent d’autres qualités artistiques, c’est ce qui fait la richesse des spectacles de DCA et de ces Nouvelles pièces courtes, tout au moins dans la première partie du spectacle.

Faisant appel à ses souvenirs d’enfant lorsqu’il a découvert Balanchine ou Merce Cunningham, Philippe Decouflé avait envie de présenter un programme de pièces sans aucun lien apparent les uns des autres. Sauf qu’il y en a un : l’histoire de la danse. En jouant avec les codes Philippe Decouflé raconte sa propre anthologie. C’est flagrant dans Évolution qui puise son énergie dans les premiers pas de l’humain sur terre. Dans Vivaldis, il rend hommage à la barre de danse, souffre-douleur des danseurs classiques. On sent aussi des petits clins d’œil à Pina Bausch ou à Lucinda Childs. La danse tribale, la danse de salon ou la bossa nova complètent la palette de ce spectacle coloré.

Les interprètes sont magnifiques. Ils dansent, ils jouent de la musique, ils chantent. Le corps tout en rondeur de Julien Ferranti se prête à toutes les expériences, y compris celle de sortir d’un trou comme s’il s’extirpait de la pupille d’un œil. Suzanne Soler aérienne s’envole dans son trapèze comme enveloppée dans des voilages imaginaires. Aurélien Oudot, acrobate et gymnaste se contorsionne avec une aisance incroyable, le torse nu dans une veste de costume qu’il ne parvient à quitter.

Et puis arrive le dernier tableau, Voyage au Japon. Un spectacle dans le spectacle. Cette séquence scénarisée, dialoguée et jouée par Alice Roland (qui est aussi par ailleurs écrivaine – elle a publié A l’œil Nu aux éditions P.O.L) nous plonge dans les souvenirs de voyage de la compagnie, adulée au Japon, sur fond de kabuki et de jeux vidéo. Cette partie est totalement en rupture avec l’esprit et l’esthétique du reste du spectacle. Elle est beaucoup plus longue que les autres et nous contraint à entrer dans une autre temporalité, cela a peu gâché notre plaisir. C’est dommage car il y a dans la besace du chorégraphe d’autres petites pièces issues de son précédent spectacle Courtepointe qui auraient eu leur place dans ce nouvel opus comme ce ballet en manteaux sur du Britney Spears qui aurait très bien ponctué ce voyage de cet abécédaire de la danse.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

courtes pièces chorégraphiques
résidence de création à La Coursive
Direction artistique, mise en scène, chorégraphie Philippe Decouflé
Assistante chorégraphique Alexandra Naudet
Avec (générique provisoire)
Flavien Bernezet
Meritxell Checa Esteban
Raphael Cruz
Julien Ferranti
Ninon Noiret
Alice Roland
Suzanne Soler
Violette Wanty
Eclairages Begoña Garcia Navas
Conception vidéo Olivier Simola et Laurent Radanovic
Costumes Laurence Chalou, Jean Malo
production Compagnie DCA / Philippe Decouflé
coproduction Théâtre National de Chaillot Paris, Espace Malraux Scène Nationale Chambéry et Savoie, Théâtre de Nîmes Scène Conventionnée pour la Danse Contemporaine, La Filature Scène Nationale Mulhouse, La Coursive
avec le soutien du Théâtre National de Bretagne
La Compagnie DCA est subventionnée en tant que Compagnie indépendante par la DRAC d’Ile-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication, le Département de la Seine-Saint-Denis et la Ville de Saint-Denis, où elle est implantée. Elle a bénéficié du soutien de la Région Ile-de-France pour ses investissements et de l’Institut Français pour ses tournées à l’étranger.
Durée: 1h30

Décembre 2017
01 > 02//NOUVELLES PIECES COURTES//Carré-Colonnes, scène cosmopolitaine Saint-Médard et Balnquefort
06 > 08//NOUVELLES PIECES COURTES//Maison de la Culture d’Amiens, Scène nationale
20 > 22//NOUVELLES PIECES COURTES//La Filature, Scène nationale de Mulhouse
29 > 31//NOUVELLES PIECES COURTES//Chaillot – Théâtre nationale de la Danse, Paris

Janvier 2018
01 > 12//NOUVELLES PIECES COURTES//Chaillot – Théâtre nationale de la Danse, Paris
25 > 27//NOUVELLES PIECES COURTES//Anthéa-Antipolis, Théâtre d’Antibes
31//NOUVELLES PIECES COURTES//Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau

Février 2018
01 > 02//NOUVELLES PIECES COURTES//Scène nationale de Sète et du Bassin de Thau
14 > 17//NOUVELLES PIECES COURTES//Le Quartz, Scène nationale de Brest

Mars 2018
21 > 24//NOUVELLES PIECES COURTES//Odyssud, Centre culturel de la ville de Blagnac

Avril 2018
05 > 08//NOUVELLES PIECES COURTES//Les Gémeaux, Scène nationale de Sceaux
20 > 30//NOUVELLES PIECES COURTES//Chaillot – Théâtre national de la Danse, Paris

Mai 2018
01 > 10//NOUVELLES PIECES COURTES//Chaillot – Théâtre national de la Danse, Paris

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *