Eko Supriyanto présente Cry Jailolo pour la première fois en France

theatre-indon2sieSollicité pour mettre en valeur les danses traditionnelles des Moluques, le chorégraphe indonésien Eko Supriyanto a travaillé durant deux ans avec les membres de la communauté habitant la petite baie de Jailolo, site de plongée sous-marine très prisé mais dont l’écosystème est désormais menacé par l’exploitation touristique et la pêche massive. C’est en collaborant avec 350 jeunes hommes, plongeant et dansant avec eux, observant leurs mouvements et ceux des poissons, qu’il a conçu cette création reflet de sa perception de la vie sous-marine et de la vie sociale de Jailolo.

En modulant l’amplitude, en accélérant le tempo des danses traditionnelles, Supriyanto a créé une pièce contemporaine pour sept danseurs, choisis parmi les 350 jeunes hommes. Dans cette transcription chorégraphie de la danse indonésienne Legu Salai du groupe Sahu, le piétinement continu des danseurs imprime à la pièce son rythme régulier et solennel, que viennent rompre des mouvements plus fluides, des formes d’expressions moins rituelles et plus contemporaines.

Musée du Quai Branly Jacques Chirac à Paris
– Vendredi 18 novembre 2016 à 20h
– Samedi 19 novembre à 19h
– Dimanche 20 novembre à 17h
– Vendredi 25 novembre à 20h
– Samedi 26 novembre à 19h
– Dimanche 27 novembre à 17h

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *