Et in arcadia ego de Phia Ménard, Christophe Rousset et Éric Reinhardt

Se reconnaître dans les images figées de l’enfance, appréhender le kaléidoscope social du monde adulte, questionner les vertiges de la vieillesse. Et faire ce voyage, intérieur mais aussi sensoriel, guidé par l’art sensible de Jean-Philippe Rameau. Voici en ouverture de saison un opéra-ballet d’un nouveau genre : sur un montage des plus belles pièces vocales, chorales et chorégraphiques de Rameau, servies par de fins interprètes du répertoire baroque – Les Talens Lyriques, Lea Desandre, les éléments –, une nouvelle dramaturgie, résolument contemporaine, raconte la condition humaine à travers les grandes étapes de la vie. Phia Ménard, Christophe Rousset et Éric Reinhardt composent et écrivent un spectacle dont la puissance poétique et visuelle renouvellera notre écoute de Rameau. Prenant au pied de la lettre un propos rapporté du compositeur – « Il suffit que l’on entende ma musique, les paroles ne sont rien dans un opéra » –, ils offrent une nouvelle jeunesse à ces pages somptueuses.

Et in arcadia ego
Sur des musiques de Jean-Philippe Rameau

Direction musicale Christophe Rousset

Mise en scène Phia Ménard, avec la participation de Jean-Luc Beaujault

Livret et dramaturgie Éric Reinhardt

Décors Phia Ménard, Éric Soyer

Costumes Fabrice Ilia Leroy

Lumières Éric Soyer

Création son additionnel Ivan Roussel

Création tableau glacé Phia Ménard, Rodolphe Thibaud, Fabrice Illia Leroy

Construction décors Philippe Ragot

Avec l’équipe de la compagnie Non Nova (direction Phia Ménard, Claire Massonnet)

Assistante à la mise en scène Laïs Foulc

Mezzo-soprano Lea Desandre

Chœur Les éléments

Orchestre Les Talens Lyriques

Nouvelle production Opéra Comique

Coproduction Théâtre de Caen, Compagnie Non Nova

Les Talens Lyriques sont soutenus par le Ministère de la Culture et la Ville de Paris. Ils reçoivent également le soutien de la Fondation Annenberg – GRoW – Gregory et Regina Weingarten et du Cercle des Mécènes.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *