La Saison 2016/2017 du Théâtre du Rond-Point !

rond point 16 17Un mélange de belles reprises et de créations alléchantes, voici le cocktail de la saison 2016/2017 du Théâtre du Rond-Point qui sera présentée lundi 23 mai par son directeur Jean-Michel Ribes. Nous vous dévoilons quelques rendez-vous incontournables, avec tout d’abord de grandes comédiennes. Emmanuelle Béart dans Erich Von Stroheim de Christophe Pellet avec Thomas Gonzales dans une mise en scène de Stanislas Nordey. Rachida Brakni dans Je crois en un seul Dieu de Stefano Massini par Arnaud Meunier. Johanna Nizard interprétera un monologue de Laurent Mauvignier, Une légère blessure. Et Marilú Marini du Copi avec La journée d’une rêveuse. (Seule entorse au principe de ne présenter que des auteurs vivants dans la programmation.)

La saison va s’ouvrir avec Fumiers et la joyeuse bande réunie par Thomas Blanchard d’après un épisode de la série documentaire télévisée, Strip Tease.

On pourra voir ou revoir C’est Noël tant pis de Pierre Notte, le Novecento avec André Dussolier, C’est (un peu) compliqué d’être l’origine du monde avec les formidables Filles de Simone, Mon Traitre d’Emmanuel Meirieu d’après le roman de Sorj Chalandon. Les argentins de Un Poyo Rojo sont de retour, le spectacle avait été annulé cette saison saison après la blessure d’un des danseurs.

Isabelle Carré et Patrick Chesnais seront à l’affiche de Honneur à Notre Élue de Marie Ndiaye dans une mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia, directeur du CDN d’Angers. Denis D’Arcangelo sera L’ombre de Stella, une pièce de Pierre Barrillet, histoire d’une actrice dans la France des années 40. Enfin en 2017 on commémore les vingt ans de la disparition de Roland Topor, et le Théâtre du Rond-Point célébrera l’artiste lors d’une semaine spéciale en décembre.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *