Les têtes d’affiche de la rentrée 2017: on vous aide à faire votre programme !

Julie Gayet – Simon Gosselin, Les Trois Soeurs – Victor Dmitriev, Stadium – Pascal Victor, Le Pays Lointan – Jean-Louis Fernandez

Que faire, que voir à Paris et en France dans le domaine du spectacle vivant en cette rentrée 2017 ? Quelles sont les nouveautés, quelles sont les reprises à ne pas manquer ? On vous aide à y voir un peu plus clair parmi les centaines de spectacles à l’affiche cet automne.

Comme il manquait des théâtre à Paris, un nouveau lieu ouvre en octobre rive gauche, le 13ème art, dans un centre commercial ! Avec deux salles de spectacle, un studio d’enregistrement, des espaces d’expositions, un studio d’échauffement, un café restaurant, il sera dédié au spectacle de divertissement ( Slava’s Snowshow, Cirque Eloize). Il est la propriété de la société canadienne Juste pour rire fondée en 1983 à Montréal par Gilbert Rozon. Le Déjazet le plus vieux théâtre de la capitale va connaitre un sacré renouveau: son propriétaire Jean Bouquin a proposé à Jean-Louis Martinelli l’ancien directeur des Amandiers de Nanterre de concevoir la saison 17/18. Il mettra en scène Nénesse d’Aziz Choauki (du 09 Janvier au 03 Mars 2018) avec Christine Citti et Olivier Marchal. Le Déjazet va tirer vers le haut les théâtres privés de la rive droite, tout comme le Théâtre de la Porte Saint-Martin qui propose une programmation toujours autant de qualité, avec à partir du 15 septembre, Tartuffe avec Michel Bouquet et Michel Fau ainsi que la reprise de Réparer les vivants par Emmanuel Noblet.

Ce début de saison est marqué par des manifestations autour des 70 ans des Centres Dramatiques Nationaux. La Comédie de Saint-Étienne, dirigée aujourd’hui par Arnaud Meunier, pionnière de la décentralisation sous la direction de Jean Dasté, inaugure ses nouveaux locaux. Tandis qu’à Colmar, l’autre CDN créé il à 70 ans, la Comédie De l’Est propose un festival du 28 au 30 septembre 2017 pour célébrer les 70 ans de la décentralisation, en compagnie des 4 autres centres dramatiques de la région Grand Est. C’est aussi l’ouverture de la salle Gémier à Chaillot – Théâtre National de la danse, Bianca Li ouvre la saison avec Solstice.

On avait oublié ces dernières années que Julie Gayet est aussi comédienne. Claudia Stavisky lui a proposé de faire son retour sur scène dans son théâtre des Célestin à Lyon avec Rabbit Hole (Univers parallèles) de David Lindsay-Abaire (à partir du 13 septembre). La rentrée sera riche au Théâtre National de Strasbourg avec trois créations en un mois, Le Camion d’après le film de Marguerite Duras avec Laurent Sauvage, Tarkovski, le corps du poète par Simon Delétang avec Stanislas Nordey et Le Pays Lointain de Jean-Luc Lagarce par Clément Hervieu-Léger. A Marseille au Théâtre de la Criée, Macha Makeïeff met en scène La Fuite ! de Mikhaïl Boulgakov, une comédie fantastique en huit songes (à partir du 6 octobre). Après le succès de Nobody, on attend le Festen de Cyril Teste dont la création au lieu au Bonlieu d’Annecy le 7 octobre avant l’Odéon. Enfin au CDN de Sartrouville, Sylvain Maurice met en scène le roman de Laurent Binet, La 7ème fonction du langage (adapté avec l’auteur).

Alors que le monde de la culture se mobilise pour demander la libération du metteur en scène russe Kirill Serebrennikov, on va découvrir le travail d’un autre russe Timofeï Kouliabine dont c’est la première apparition en France avec sa version très personnelle des Trois Sœurs en langue des signes (première à la Comédie de Valence avant l’Odéon).

Au Festival d’Automne à Paris, Simon McBurney ouvre le bal avec La Pitié dangereuse, le chorégraphe Jérôme Bel présentera un large éventail de son univers, et le metteur en scène Mohamed El Khatib fera jouer sur scènes des supporters du Racing Club de Lens dans Stadium (à Angers puis à la Colline). Autres festivals à suivre avec un grand intérêt, Le Festival Mondial des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézières (du 16 au 24 septembre 2017) qui met à l’honneur la marionnettiste belge Agnès Limbos et Renaud Herbin, directeur du TJP, CDN d’Alsace-Strasbourg et la 34ème édition du Festival des Francophonies en Limousin (du 20 au 30 septembre 2017) avec un focus consacré à l’acteur belge Josse de Pauw.

Parmi les reprises on vous conseille, Les Particules élémentaires de Julien Gosselin à l’Odéon, We love arabs – coup de cœur du Off 2016 au Rond-Point, le merveilleux Vania de Julie Deliquet avec la troupe de la Comédie-Française au TGP de Saint-Denis et au Vieux-Colombier  et Cosi de Anne Teresa de Keersmaeker à Garnier.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *