L’étrange défaite de Jean Quercy

La lecture du texte de Marc Bloch m’avait convaincu de la nécessité de faire entendre cette parole exceptionnelle.
Notre pays ne manque pas de modèles d’hommes de culture de grande valeur ni d’exemples d’hommes d’action courageux. Un certain nombre de ces derniers sont célébrés au sein du Musée Jean Moulin – Mémorial Leclerc.
Mais ceux qui se sont montrés exceptionnels au double titre d’homme d’action et homme de culture sont plus rares.

Quelle grande leçon nous donne Marc Bloch sur ce point. Voilà un homme qui quitte sa table d’historien pour reprendre les armes à 54 ans, qui participe activement à la bataille de France et devant la défaite militaire, s’engage dans la Résistance jusqu’à sa mort.
Mais parallèlement, pendant l’été 1940 alors que le Maréchal Pétain est considéré comme le sauveur du pays par la grande majorité des Français, que l’Allemagne semble irrésistible, il appelle à la libération du pays en reprenant sa plume pour témoigner et analyser ce qu’il vient de vivre. Il fait “cet acte intellectuel” parce qu’il estime essentiel que les générations futures sachent et tirent les leçons de la défaite.

La difficulté était de pouvoir faire entendre ce texte qui était conçu pour être lu. Au cours du travail d’adaptation, Christine Levisse Touzé, la directrice du Musée Jean Moulin et Etienne Bloch, un des fils de l’auteur, lui même ancien combattant de la France libre, ont veillé avec bienveillance au respect de l’esprit et de la cohérence du texte d’origine. Qu’ils en soient ici remerciés.

Jean Quercy

L’étrange défaite
adaptation et mise en scène de
Jean Quercy
d’après l’oeuvre de
Marc Bloch
© Editions Gallmard

au Théâtre de Nesle Paris 6ème
du 1er février au 12 avril 2018
tous les jeudis 19 h

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *