L’Opéra d’Avignon s’expatrie devant la gare TGV pendant les travaux

L’Opéra Grand Avignon, fermé au moins deux ans pour travaux, lance sa saison le 25 novembre hors les murs avec Le Lac des Cygnes de Marius Petipa, dans une structure éphémère en bois, face à la gare TGV. L’opéra a récupéré des équipements utilisés à Liège et à la Fenice de Venise lors de leurs rénovations, mais la structure de bois est entièrement nouvelle. Elle permettra d’accueillir des opéras en aménageant une fosse (850 places). En version de concert ou théâtre, la salle peut accueillir 950 spectateurs. Sa construction a pris un peu de retard, entraînant le report de plusieurs spectacles de début de saison, initialement prévu le 10 novembre. La salle baptisée Opéra Confluence accueillera aussi des spectacles pendant le Festival d’Avignon 2018.

En 2017/18, année de “L’égalité”, l’opéra donnera L’Enlèvement au Sérail de Mozart, porteur de la philosophie des Lumières avec son tyran gagné par le pardon. Deux autres œuvres de Mozart, Les Noces de Figaro et La Flûte enchantée seront données les années suivantes.

La maison lyrique donnera au total huit opéras ou opérettes cette saison, dont trois nouvelles productions (Orphée de Gluck-Berlioz, Les Mousquetaires au Couvent de Varney et Les Dialogues des carmélites de Poulenc), quatre co-productions (dont Un Barbier, opéra pour le jeune public produit par le Théâtre des Champs-Élysées) et la production de La Traviata de l’Opéra de Liège.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *