Raphaël Personnaz dans Vous n’aurez pas ma haine d’Antoine Leiris

Vous n’aurez pas ma haine est issu du témoignage émouvant du journaliste Antoine Leiris élevant seul son fils après le décès de sa femme dans les attentats du 13 novembre 2015. Un message d’espoir, de résilience et d’intelligence. Sans haine.

De la lettre qu’il a écrite et publiée sur Facebook au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, dans lesquels Hélène Muyal-Leiris, sa femme, avait perdu la vie, le journaliste Antoine Leiris a tiré un récit éponyme. Une forme d’essai au sein duquel il raconte sa nouvelle vie, entre l’absence de l’être aimé et la volonté de vivre, pour son fils, pour des lendemains qui à nouveau chanteront. Ce témoignage bouleversant porté à la scène par le metteur en scène Benjamin Guillard et intensément incarné par Raphaël Personnaz est livré avec une extrême pudeur, sans goût du spectaculaire, avec toute la générosité et la sobriété nécessaires à son écoute. L’auteur met en partage le quotidien meurtri, tendre et joyeux aussi, qu’il partage avec son fils. Sans pathos, mais avec vitalité, délicatesse et même une certaine légèreté, la mise en scène est porteuse du message d’espoir livré dans le texte. L’acteur sur scène est accompagné au piano d’une présence féminine interprétant des airs originaux de Yaron Herman. Musique et mots pour panser les plaies, Benjamin Guillard, qui a déjà travaillé sur la question de la résilience, aux côtés d’Emmanuel Noblet, dans la pièce Réparer les vivants de Maylis de Kerangal, sait bien le baume que la littérature peut être aux cœurs blessés.

Lire l’interview de Raphaël Personnaz

Vous n’aurez pas ma haine
D’après le roman d’Antoine Leiris
Mise en scène Benjamin Guillard
Avec Raphaël Personnaz et une interprète au piano
Assistante à la mise en scène Héloïse Godet
Scénographie Jean Haas
Lumières Jean-Pascal Pracht
Composition musicale Yaron Herman
Vidéo Olivier Bémer
production 984 Productions, coréalisation Théâtre du Rond-Point, texte publié aux éditions Fayard
Coproduction Le Liberté, scène nationale de Toulon
Durée : 1h20

Théâtre Liberté Toulon
du mercredi 8 au samedi 11 novembre 2017
20h

Rond-Point
14 novembre – 10 décembre 2017
Horaires : du mardi au dimanche, 18h30 – Relâche : les lundis et le 19 novembre

Au Théâtre de l’Oeuvre à partir de mars 2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *