Une grande enquête sur les opéras et festivals d’art lyrique en région

Le syndicat Les Forces Musicales vient de rendre public une grande enquête sur les opéras et festivals d’art lyrique en région. Le résultat montre le poids économique d’un opéra dans une ville, mais le renouvèlement des spectateurs est encore à améliorer.

Le syndicat professionnel Les Forces Musicales regroupe des adhérents de l’ancienne CPDO (Chambre Professionnelle des Directions d’Opéra) et du SYNOLYR (Syndicat National des Orchestres et des Théâtres Lyriques)

Cette étude a été réalisée grâce au concours de 22 structures de production lyrique en région * qui ont collecté près de 11 680 questionnaires correspondant à plus de 25 000 profils de spectateurs en comptabilisant les accompagnants.

12 % des spectateurs viennent à l’opéra pour la première fois (dont 28 % de moins de 30 ans). Un jeune sur 3 affirme que le prix du billet l’a incité à se rendre à l’opéra (les tarifs pratiqués pour les moins de 30 ans se situent souvent en dessous de 15 euros).

La synthèse de cette vaste étude dresse une image réelle et objective de la relation entre les opéras, leurs publics et l’écosystème dans lequel ils évoluent. Elle nous apprend notamment que le réseau des opéras et festivals d’art lyrique en région représente :

– 414M€ de poids économique et 168M€ de retombées économiques locales
– 12 730 emplois directs dont 8000 artistes
– 250 000 personnes dont 2500 écoles qui ont bénéficié des actions culturelles et éducatives
– 70M€ réinvestis dans l’économie du spectacle vivant dont 32M€ au travers de collaborations artistiques avec des structures culturelles hors opéra
– un secteur créateur de richesse : pour 1€ de subvention locale 1€ est versé par des acteurs extérieurs au territoire et pour 1€ dépensé en billetterie, les spectateurs dépensent 1,20€ dans les commerces locaux

Opéra national de Bordeaux, Opéra de Dijon, Opéra de Lille, Opéra de Limoges, Opéra national de Lyon, Opéra de Massy, Opéra de Metz, Opéra de Reims, Opéra de Rennes, Opéra de Rouen Normandie, Opéra de Toulon, Opéra de Tours, Opéra de Vichy, Opéra Grand Avignon, Opéra Nantes-Angers, Opéra national de Lorraine, Opéra national du Rhin, Opéra Orchestre national, Montpellier Occitanie, Théâtre de Caen, Théâtre du Capitole de Toulouse, Chorégies d’Orange et Festival International d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *