Maguy Marin, Jérôme Bel, Mohamed El Khatib et Vincent Macaigne au Festival d’Automne 2017 !

festival-dautomne-2017

La 46e édition du Festival d’Automne à Paris consacrera des Portraits au Quatuor Arditti et au chorégraphe Jérôme Bel avec un programme composé de 8 spectacles dont 2 créations dans plus de dix lieux partenaires. On retrouvera Vincent Macaigne (création) ; les chorégraphes Boris Charmatz, Maguy Marin (création) et les compositeurs Brian Ferneyhough (commande et création), Salvatore Sciarrino (commande et création).

Mohamed el Kahtib sera l’un des artistes français invités. Il présentera notamment Stadium qui s’appuie sur un travail documentaire avec 53 supporters du club de football le RC LENS: le Kop Sang et Or, les Tigers, les Gueules Noires, les Bollaert Boy’s et les Ch’tis Gavroches.. Le spectacle sera créé au Théâtre National de la Colline. Autre création de Mohamed el Kahtib, C’est la vie avec les comédiens Fanny Catel et Daniel Kenigsberg dans la lignée de Finir en beauté, un spectacle sur le deuil. Daniel Kenigsberg a perdu son fils âgé de 25 ans et Fanny Catel sa fille âgée de 5 ans.

La 45e édition du Festival d’Automne à Paris se clôturera le 7 janvier 2017 avec la fin de l’exposition Lucinda Childs, Nothing personal 1963-1989 à la Galerie Thaddaeus Ropac à Pantin (en collaboration avec le CND Centre national de la danse) à l’occasion du Portrait que le Festival consacrait cette année à la chorégraphe américaine.

Cette édition a proposé 68 manifestations dans 47 lieux partenaires (27 à Paris et 20 en Île-de-France), a réuni 128 343 spectateurs pour un total de 150 195 places proposées. Les programmes cinéma ont été fréquentés par 9 700 spectateurs et les expositions vues par près de 127 000 visiteurs.

Le Portrait Krystian Lupa a permis à 11 979 spectateurs de découvrir 3 spectacles du metteur en scène polonais dans 3 lieux partenaires. Celui dédié à Lucinda Childs a réuni 35 187 spectateurs dans pas moins de 12 lieux partenaires à Paris et en Île-de-France. Le Festival a consacré cette année un Portrait au compositeur Ramon Lazkano. Ce programme, composé de 3 concerts dans 2 lieux partenaires, a été suivi par 1 725 spectateurs. Il reliait la tradition basque à Ravel et à la création d’aujourd’hui. San Sebastian (18/12/2016) et Bilbao (18/02/2017) reprennent ce projet. Venus de Syrie, du Liban, d’Iran ou de la République du Congo, Omar Abusaada, Rabih Mroué, Amir Reza Koohestani, Jafar Panahi ou encore Dieudonné Niangouna ont réuni 9 766 spectateurs. Leurs spectacles ont été pensés comme autant de fenêtres ouvertes sur un monde en crise.

Le programme consacré aux jeunes artistes des scènes française et étrangère – Julien Gosselin, Olivier Coulon-Jablonka, Tiago Rodrigues, Silvia Costa, Yudaï Kamisato, Sylvain Creuzevault, Maxime Kurvers, Noé Soulier, François Chaignaud & Cecilia Bengolea, Antonija Livingstone & Nadia Lauro, Robert Piéchaud et Pierre-Yves Macé – a rassemblé un large public (34 467 spectateurs) avec une part importante de jeunes spectateurs (25 % ont moins de 28 ans).

Au cours de cette édition, le Festival d’Automne à Paris a mis en place pour la première fois des projets de résidence d’artistes dans 2 établissements d’enseignement supérieur : le Lycée Diderot (Paris, 19e arr.) et le Lycée Chérioux (Vitry-sur-Seine). Compositeur (Pierre-Yves Macé), pianiste (Denis Chouillet), plasticiennes (Sheila Hicks, Laure Delamotte-Legrand), chorégraphe (Julie Nioche) et danseuse (Miléna Gilabert) ont ainsi pris tour à tour possession de ces lieux d’étude fréquentés chaque jour par des centaines de lycéens.

Parallèlement, les actions pédagogiques de la maternelle au lycée (Cours de Recréation, Ecoute ! et Les Ateliers du lendemain) ont concerné 990 élèves. Les Arts à l’Amphi ont rassemblé près de 500 étudiants au cours de rencontres avec Boris Charmatz, Berlin, Maxime Kurvers, The Wooster Group, Lia Rodrigues, Sheila Hicks et Krystian Lupa. Les moins de 28 ans représentent près de 28% des abonnés du Festival (contre 25% en 2015, 21% en 2014 et 15% en 2013).

Cette 45e édition a été marquée par plusieurs projets déployés dans l’espace public : Corbeaux de Bouchra Ouizguen (Paris, Pantin, Choisy-le-Roi, Montreuil, Gennevilliers), Danse de nuit de Boris Charmatz (La Courneuve, Paris) et Apprentissages de Sheila Hicks. Communiqué de presse.

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Festival d'Automne 2017: tout savoir sur la programmation  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *