© Jean Louis Fernandez

La fugue polaire de Samuel Achache ouvre l’année aux Bouffes du Nord !

 © Jean Louis Fernandez

© Jean Louis Fernandez

Samuel Achache transforme le cloitre de l’église des Célestins en banquise. Son spectacle totalement loufoque et barré suit un groupe de chercheurs en expédition au pôle sud. Et pour se réchauffer, ils chantent du Bach et du baroque !

Avec Jeanne Candel, Samuel Achache a co-mis en scène « Le Crocodile Trompeur / Didon et Enée » qui a été un énorme succès. Il remet le couvert, seul, dans un spectacle tout aussi déjanté où se croisent des personnages lunaires, adolescents, rêveurs totalement déconnectés du monde contemporain.

« Si on creuse, on sort de l’autre côté ? » Ils sont comme cela les personnages de Fugue, candides, attachants et insouciants. Ces gamins au grand cœur, coupés du monde, sont dans une bulle. Samuel Achache créé des situations absolument cocasses, du comique sans paroles, des situations burlesques décapantes. Un chercheur (excellent Léo Antonin Lutinier) arrive à la base, langue congelé, il n’arrive pas à aligner un mot audibles, ces collègues le prennent pour un espagnol. Un dialogue de sourd à pisser de rire. Tout comme la scène du bain pour se réchauffer. Le comédien se déshabille mais se rend compte qu’il est face à un nombreux public. Il se fabrique un slip de bain avec du chatterton en prenant soin tout d’abord de bien entourer son sexe. Un pur moment d’hilarité générale dans la salle !

Quand ils ne parlent pas, les personnages chantent des musiques de la fin du Moyen Âge à la fin de la période baroque, jusqu’à Bach. Les voix de Léo Antonin Lutinier (haute-contre) et d’Anne-Lise Heimburger sont accompagnées par Florent Hubert et Thibault Perriard, musiciens de jazz. Samuel Achache a su créer autour de lui un collectif imaginatif et même quand la pièce faiblit un peu sur la fin, on continue de rire en pensant aux moments d’anthologie du spectacle.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Fugue de Samuel Achache
Mise en scène Samuel Achache
Collaboration Sarah Le Picard
Direction musicale Florent Hubert
Scénographie Lisa Navarro, François Gauthier-Lafaye
Lumière Viara Stefanova, Maël Fabre
Costumes Pauline Kieffer
Arrangements musicaux collectifs
De et avec Vladislav Galard, Anne-Lise Heimburger, Florent Hubert, Léo-Antonin Lutinier, Thibault Perriard et Samuel Achache
Production La Comédie de Valence Centre dramatique national Drôme-Ardèche Coproduction Festival d’Avignon, La Vie Brève, C.I.C.T Théâtre des Bouffes du Nord, Théâtre Garonne, Théâtre Olympia Centre dramatique régional de Tours
Avec le soutien de la Spedidam
Avec l’aide de la Fondation Royaumont, Carreau du Temple, Pylone créateur d’objets à Paris
Durée: 1h30

Festival d’Avignon 2015
Cloître des Célestins
Du 15 au 22 juillet sauf le 19
22h
Bouffes du Nord du 5 au 24 janvier 2016
Romans les 29 et 30 janvier
Lyon – La Croix Rousse du 2 au 6 février 2016
Espace des Arts de Chalon-sur-Saone le 9 février 2016
Théâtre Garonne à Toulouse du 12 au 20 février
Le Trident à Cherbourg du 23 au 26 février 2016
La Comédie de Valence du 14 au 16 mars 2016

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *