Le bizarre incident : épopée pour la différence

photo Antonia Bozzi

Pierre Lefebvre, au centre – photo Antonia Bozzi

Après Broadway, c’est au tour du théâtre de La Tempête de créer « Le Bizarre incident du chien pendant la nuit » d’après le roman de Mark Haddon. Une ouverture de saison intéressante, bien menée, qui voit se révéler Pierre Lefebvre dans le rôle principal.

Christopher est autiste. Chaque jour, la découverte du monde est pour lui un défi. La plupart de ses repères sont logiques : il a une mémoire prodigieuse et les problèmes mathématiques vertigineux l’amuse. Sa vie est bouleversée le jour où Wellington, le chien de la voisine, est retrouvé mort traversé par une fourche. Christopher décide alors de mener l’enquête, afin de découvrir qui est l’auteur du crime. En fouillant, interrogeant la voisine, il découvrira d’autres vérités qui changeront le cours de son existence.

Le seul défaut du spectacle vient de la construction de la pièce – qui est elle même l’adaptation d’un roman. Comme c’est souvent le cas dans le théâtre anglo-saxon, la succession des scènes est très narrative et cela a pour effet d’étendre la durée de la pièce en nous faisant perdre des yeux le drame principal : celui de la bataille qu’un jeune homme pour comprendre le monde de ses parents et obtenir la vérité. La mise en scène de Philippe Adrien, complète et fournie, ponctuée de belles images, fait cependant oublier ces quelques longueurs.

Pierre Lefebvre, dans le rôle principal, achève de nous convaincre. Il incarne Christopher avec une incroyable justesse. Le peu d’émotions exprimées contraste avec celles ressenties. Son regard, ses gestes : le jeune homme fait preuve d’une maîtrise certaine. Il semble se battre en permanence pour clamer au monde sa capacité. On aimerait voir Pierre Lefebvre plus souvent au théâtre : il pourrait se révéler, – comme ici – un acteur de grand talent.

Hadrien VOLLE – www.sceneweb.fr

LE BIZARRE INCIDENT DU CHIEN PENDANT LA NUIT d’après le roman de Mark Haddon (éd Pocket)
mise en scène Philippe Adrien
adaptation Simon Stephens
texte français Dominique Hollier
avec
Pierre Lefebvre – Christopher
Juliette Poissonnier – Siobhan
Sébastien Bravard – Ed (le père de Christopher)
Nathalie Vairac – Judy (la mère de Christopher)
Bernadette Le Saché – Mme Alexander *
Mireille Roussel – Mme Shears *
Laurent Montel – Roger (M. Shears) *
Laurent Ménoret – Policier *
Tadié Tuéné – Révérend Peters *
* Ces artistes interprètent également les personnages du chœur.
décor Jean Haas
lumières Pascal Sautelet
assisté de Maëlle Payonne
vidéo Olivier Roset
assisté de Michaël Bennoun
musique et son Stéphanie Gibert
assistée de Farid Laroussi
costumes Cidalia Da Costa
assistée de Anne Yarmola
maquillages Pauline Bry
direction technique Martine Belloc
assistée de Erwan Creff
collaboration artistique Clément Poirée
habillage Emilie Lechevallier et Françoise Ody
Production ARRT/Philippe Adrien,
Cie subventionnée par le ministère de la Culture,
avec l’aide de l’Adami, en coréalisation avec le Théâtre de la Tempête.
Administration et diffusion
ARRT/Philippe Adrien
Marie-Noëlle Boyer, Guillaume Moog,
Caroline Sazerat-Richard et Aurélien Piffaretti
Cette pièce est présentée avec l’aimable autorisation de Warner Bros. Entertainment. Le livre est édité en France par Pocket. L’auteur original, l’adaptateur théâtral et la traductrice sont représentés dans les pays de langue française par l’agence MCR, Marie-Cécile Renauld, Paris www.paris-mcr.fr, en accord avec Mark Haddon représenté par Cursing and Sobbing Ltd et Simon Stephens représenté par Casarotto Ramsay & Associates Ltd.
durée 2h30

Théâtre de la Tempête
du 20 avril au 28 mai 2017
du mardi au samedi 20h, le dimanche 16h
relâches exceptionnelles les 25 et 26 avril

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *