MDLSX : la quête d’identité sexuelle de Silvia Calderoni

MDSLX © Nadazgank

MDSLX © Nadazgank

MDLSX de la compagnie italienne Motus a été présenté une première fois au festival 100% de la Villette, il est à l’affiche du Festival Mesure pour Mesure du Nouveau Théâtre de Montreuil, puis pour quelques dates en tournée. Une performance émouvante de la comédienne Silvia Calderoni qui nous emmène dans l’intimité de son histoire singulière.

Les premières images du spectacle montrent une petite fille chantant à la télévision italienne. C’est Silvia Calderoni, un peu perdue, son père lui souffle les paroles dans le dos. Pendant son adolescence, Silvia découvre qu’elle n’est pas tout à fait une fille, pas tout à fait un garçon, qu’elle est née fille avec des chromosomes XY.

Dos au public, penchée sur la playlist sur son ordinateur et sur une mini caméra qui la filme en gros plan, Silvia Calderoni mixe sa voix en musique. Elle exprime de manière poétique la transformation de son corps. De cette métamorphose douloureuse, elle en fait une force. On lui suit dans la quête de son identité sexuelle. Non elle n’est pas le monstre que veulent bien faire croire certains écrits sur cette bizarrerie de la nature. Elle est avant tout Silvia, artiste engagée, amoureuse de musique, amoureuse de la vie.

Le visage anguleux, des grands yeux clairs perçants, un déhanchement de rock star : Silvia Calderoni ressemble à Johnny Rotten – ex chanteur des Sex Pistols et de PIL. La bande son pop rock est éclectique. On passe de Placebo à Talking Heads en croisant les Smith, Air ou les Smashing Pumpkins. C’est tout simplement enivrant.

Le spectacle est digne, pas tout du racoleur, c’est intelligent et émouvant. Il donne un éclairage important sur le débat autour du genre et montre que la frontière entre le féminin et le masculin n’est pas aussi tranchée. MDSLX bouscule l’ordre moral bien établi, on a en bien besoin en ce moment. Un spectacle à voir d’urgence pour couper court à toutes les idées reçues sur la question du genre.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

MDLSX
COMPAGNIE MOTUS
dramaturgie Daniela Nicolò, Silvia Calderoni
son Enrico Casagrande en collaboration avec Paolo Panella, Damiano Bagli
lumière et vidéo Alessio Spirli
régie Daniela Nicolò, Enrico Casagrande en alternance avec Paolo Panella, Ilena Caleo
avec Silvia Calderoni
production Motus 2015
en collaboration avec La Villette – résidence d’artistes 2015 Paris, Create to Connect (EU project) Bunker/ Mladi Levi Festival Lubiana, Santarcangelo 2015 Festival Internazionale del Teatro in Piazza, L’arboreto — Teatro Dimora di Mondaino, Marche Teatro
avec le soutien de MiBACT, Regione Emilia Romagna
durée 1h20

Nouveau Théâtre de Montreuil
23 nov > 03 déc 2016
20h (23, 24, 25, 26, 30 nov)
21h (28, 29 nov, 1, 2, 3 déc)
salle Jean-Pierre Vernant
relâche dim 27 nov
spectacle en italien, surtitré en français et en anglais

12 avril 2017
MA scène nationale
Bains Douches
Montbéliard

27 et 28 avril 2017
Théâtre Liberté de Toulon

10 au 14 mai 2017
Vidy à Lausanne

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *