120 nuances d’homophobie

ogres

Au Théâtre Ouvert, la Compagnie des Ogres plonge dans le ventre de la bête homophobe. Doté d’une belle dimension artistique, leur spectacle est une des pépites inattendues de cette rentrée théâtrale.

Yann Verburgh et Eugen Jebeleanu organisent un tour du monde à la fois grave et singulier. De Rouen à Kampala, de Sao Paulo à Sotchi, l’auteur et le metteur en scène d’Ogres révèlent les différentes facettes de l’homophobie. Politiquement et/ou religieusement institutionnalisée en Russie, en Iran ou en Ouganda, criminelle au Brésil où un homosexuel est tué toutes les 28 heures, quotidienne sur bon nombre de lieux de travail, elle se matérialise différemment mais toujours avec la même violence pour les personnes visées, attaquées et meurtries dans leur cœur et parfois même dans leur chair.

En guise de fil rouge est contée l’histoire de Benjamin. Jeune instituteur rouennais, il est sauvagement agressé par trois hommes qui lui tendent un guet-apens sur un lieu de drague. Violé puis brûlé vif, il en réchappe miraculeusement et tente de se reconstruire avec l’aide de Yoan, un jeune militant associatif pour les droits LGBT. Autour d’eux, se greffe un patchwork d’histoires mêlant bourreaux et victimes, proches et famille, avec à chaque fois le même but : dévoiler la face humaine d’un fait sociétal trop souvent décrit à grand renfort de données chiffrées qui désincarnent le phénomène.

Parfois un brin didactique dans les dialogues, le texte de Yann Verburgh n’en traduit pas moins une compréhension très fine du sujet grâce à une palette de situations simples mais extrêmement nuancées. Sensible, il est servi par la belle brochette de comédiens de la Compagnie des Ogres parmi lesquels Radouan Leflahi, véritable caméléon, se distingue particulièrement. Par leur jeu intense mais toujours juste, certaines scènes deviennent touchantes, voire franchement glaçantes. En équilibre, ils ne tombent jamais dans les travers d’un jeu psychologisant qui pourrait tourner au pathos.

Surtout, la mise en scène d’Eugen Jebeleanu fait mouche. Sous-tendue par l’intéressante création sonore de Rémi Billardon et orchestrée dans la remarquable scénographie de Velica Panduru – dont la forêt ressemble comme deux gouttes d’eau à celle d’Anne Teresa de Keersmaeker dans La Nuit transfigurée –, elle n’est pas sans rappeler la construction dramaturgique de Joël Pommerat – à l’époque d’Au monde ou de La Réunification des deux Corées –, la rythmique scénique de Julien Gosselin dans 2666 ou la sensibilité voilée et géographiquement identifiée de Caroline Guiela Nguyen dans le récent Saïgon. Melting pot d’inspirations, elle permet au spectacle de ne pas en rester au stade d’outil de prévention salutaire mais de se transformer en un vrai et bel objet théâtral.

Ogres
Mise en scène : Eugen Jebeleanu
Texte : Yann Verburgh
Jeu : Gautier Boxebeld, Clémence Laboureau, Radouan Leflahi, Ugo Léonard, Claire Puygrenier
Son : Rémi Billardon
Scénographie : Velica Panduru
Administration, production : Eva Manin
Production : Cie des Ogres
Coproduction FATP – Fédération d’Associations de Théâtre Populaire, Théâtre Ouvert Cndc, L’Étincelle – Théâtre de la ville de Rouen
Avec le soutien de l’Adami, de la Spedidam, de la Chartreuse Cnes de Villeneuve lez Avignon, du Théâtre Gérard Philipe – CDN de Saint-Denis, du JTN – Jeune Théâtre National, de Confluences – lieu d’engagement artistique, de la Compania 28 et du Festival Temps d’Images de Cluj (Roumanie)
Cette oeuvre a bénéficié de l’aide à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre
Texte lauréat de l’Aide à l’écriture de l’association Beaumarchais-SACD, de l’Aide à la création du CnT – Centre national du Théâtre et de l’Aide à la publication du CNL – Centre National du Livre
Remerciements Maison des Auteurs de la SACD, la Compagnie KonfisKé(e)
Durée: 1h20

Du 22 septembre au 7 octobre 2017 inclus – Ogres à Théâtre Ouvert cndc, Paris (relâche le dimanche 24 septembre, dimanche 1er et lundi 2 octobre)
12/10/2017 – 12/10/2017
Arcub Gabroveni, Bucarest, Roumanie
13/03/2018 – 08/04/2018
Theatre De Vanves , Vanves, France
30/03/2018 – 30/03/2018
Théâtre Joliette Minoterie , Marseille, France
24/05/2018 – 25/05/2018
L’étincelle – Théâtre De La Ville De Rouen , Rouen, France

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *