Semmelweis de Céline par Christine Lapsca et Michel Sigalla

En 1924, Louis Ferdinand Céline soutient sa thèse de médecine intitulée Semmelweis. En quelques pages fulgurantes, le futur auteur du Voyage au bout de la nuit se passionne pour la découverte géniale et ignorée du médecin hongrois Semmelweis, précurseur de Pasteur.

Les thèmes de l’écrivain maudit sont déjà là : la folie humaine -y compris la sienne-, la démesure, et la délicate danse de la vie.

Cette histoire surprenante est interprétée par deux comédiens et onze marionnettes.

Semmelweis
Compagnie La mémoire et l’instant
Un projet de et avec : Christine Lapsca et Michel Sigalla

Théâtre aux Mains Nues
Jeudi 12 octobre à 20h
Vendredi 13 octobre à 20h
Samedi 14 octobre à 16h et 20h

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *