The Rat Pack au Festival Spring

The-Rat-Pack-Speakeasy--002-

Dans le cadre de notre partenariat avec le Festival Spring, le festival de cirque contemporain à l’échelle de la nouvelle région « Normandie ». La Brèche Pôle national des arts du cirque de Normandie/Cherbourg, nous avons invité ce week-end l’un de nos lecteurs, Stéphan Portier. Voici sa critique de The Rat Pack qu’il a vu à Cherbourg à La Brèche. Le spectacle est encore programmé le mardi 28 mars à Evreux ( Le Tangram / Le Cadran ).

Durant les années 20 aux États-Unis, à l’époque de la prohibition, les speakeasy étaient ces bars clandestins on l’on trouvait mafieux, petits gangsters et femmes fatales. C’est dans l’un de ces bars confidentiels que les 6 circassiens de la compagnie RAT PACK nous invitent à faire ressurgir les nuits de Chicago.

Avec inventivité, Xavier Lavabre et Vincent Maggionni rembobinent la pellicule argentique du classique film de gangsters pour en donner une nouvelle interprétation. En détournant les codes du film noir et en agitant les roaring twenties, ils créent un spectacle formidablement bien maîtrisé.

Sur un comptoir de bar art déco qui n’aurait pas dépareillé chez Gatsby Le magnifique, un chef de la mafia, sa maîtresse un peu aguicheuse, un tueur à gages, une femme fatale, un barman rêveur et un homme sans morale s’affrontent ou se crêpent le chignon, s’envolent, swinguent et voltigent au milieu des coups de feu, de la fumée grasse de cigare et des bonnes bouteilles d’alcool de contrebande.

Parfaitement chorégraphiée, la mise en scène de cette création intègre de façon très naturelle chacun des agrès circassiens (mat chinois, cerceau aérien, roue Cyr, acrobaties) et les enrichit généreusement d’autres références artistiques (slaptsick, comédie burlesque, hip hop).

En contre-jours sépia, ces six jeunes artistes se propulsent avec grâce ou férocité au-dessus des tables, dansent le Charleston et le shimmy et convoquent Rita Hayworth et James Thierrée à venir les rejoindre sur scène. La très bonne bande musicale composée par le groupe trip hop “Chinese man” souligne l’aspect dramatique très soigné de ce cirque néo-noir.

Tel un bon cocktail à base de gin, Speakesy de RAT PACK mixe à merveille les meilleurs ingrédients des disciplines de la scène. Cirque, danse, mime, théâtre. C’est fort, ça pétille et vous en ressortez heureux.

Stéphan Portier

THE RAT PACK – Speakeasy
Un spectacle de Xavier Lavabre, Vincent Maggionni
Chorégraphie, regard : Régis Truchy
Regard acrobatique : Thomas Ferraguti, Heike Jornot
Création lumière : Elsa Revol
Scénographie : Claire Jouet Pastré
Création musicale : Chinese man
Costumes : Nadia Leon
Interprètes : Xavier Lavabre, Vincent Maggionni, Clara Huet, Ann-Katrin Jornot, Guillaume Juncar, Andrea Catozzi
Coproduction : Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf ; Le Sirque, Pôle National des Arts du Cirque, Nexon ; Le Manège, Scène Nationale de Reims ; Les Migrateurs, Pôle National des Arts de Cirque, Strasbourg ; ENACR — L’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *