Vanavara : les étudiants de la 28ème promotion du CNAC sur la planète de Gaëtan Levêque

Photo Christophe RAYNAUD DE LAGE

Photo Christophe RAYNAUD DE LAGE

Un spectacle en forme d’apocalypse, ça sent la fin du monde dans Vanavara. Mais la beauté et la virtuosité des artistes donnent de la vie à cette mise en scène de Gaëtan Levêque pour la 28ème promotion du CNAC.

Vanavara est une ville de Russie en Sibérie qui a été la victime d’un tremblement de terre en 1908 suite à la collision d’un corps céleste avec la terre. Le plateau du spectacle ressemble à l’apocalypse avec de grosses pierres et des arbres sans feuilles. C’est dans ce désert aride que naviguent les étudiants de la 28ème promotion du Centre National des Arts du Cirque, sortes de zombis perdus sur cette terre inhospitalière, livrés à eux-mêmes. C’est un peu l’état dans lequel ils seront dans quelques semaines à l’issue de la tournée du spectacle : lâchés dans le grand bain de la vie active.

Gaëtan Levêque du collectif AOC, metteur en scène de Vanavara avec Marlène Rubinelli-Giordano pour les chorégraphies et Chloé Duvauchel se souviennent de cette époque. En 1999 ils étaient sur la piste pour Vita Nova des chorégraphes Héla Fattoumi et Éric Lamoureux avec leurs collègues de la 11ème promotion. Gaëtan Levêque s’envolait dans les airs sur son trampoline. Son agrès de prédilection est là, au fond de l’espace comme un passage de témoin à cette nouvelle génération.

Les artistes de cette 28ème promotion ont du talent. Ils sont autant à l’aise dans les numéros en solo que dans les scènes chorégraphiées. Ces artistes sont multi cartes. Ils savent bouger sur scène. Ce sont de véritables caméléons lorsqu’ils rampent par terre entre les rochers. On a aimé le virevoltant brésilien Theo Baroukh aux sangles, l’acro-danseur Johan Caussin qui voltige dans les airs. On a retenu notre respiration pendant le numéro de Marlène Vogele sur son trapèze ballant lorsqu’elle joue de la trompette sur la pointe des pieds, ou lorsqu’elle se balance d’avant en arrière, de gauche à droite, de plus en plus fort jusqu’à nous donner le tournis.

Vanavara est un tourbillon de virtuosité. On a la tête en l’air, mais aussi un œil au sol, car Gaëtan Levêque , Marlène Rubinelli-Giordano et Chloé Duvauchel ont largement ouvert le spectacle à la danse avec de superbes moments chorégraphiés.

Stéphane Capron – www.sceneweb.fr

Les 15 interprètes de la 28e promotion
Théo Baroukh sangles, Nora Bouhlala Chacon corde, Johan Caussin acrobatie, Sébastien Davis-Van Gelder & Blanca Franco main à main, Anahi De Las Cuevas cerceau aérien, Adalberto Fernandez Torres contorsion, Clotaire Fouchereau acro-danse, Löric Fouchereau & Peter Freeman main à main, Nicolas Fraiseau mât chinois, Camila Hernandez mât chinois, Lucie Lastella-Guipet roue Cyr, Thomas Thanasi trampoline – acrobatie, Marlène Vogele trapèze ballant

L’équipe artistique et technique
Gaëtan Levêque mise en scène, Marlène Rubinelli-Giordano chorégraphie, Chloé Duvauchel collaboration artistique, Goury scénographie, Hervé Gary céation lumière, Bertrand Landhauseur composition musicale, Stéphane Podevin composition musicale, Mélinda Mouslim création costumes, Julien Mugica régie générale, Jacques Girier régie plateau, Vincent Griffaut régie lumière, Stéphane Podevin régie son
avec le regard complice de Sylvain Decure
Durée: 1h20

Paris (75) Parc de la Villette
du 18 janvier au 12 février 2017
sous le chapiteau du Cnac

Elbeuf (76)
Cirque-Théâtre d’Elbeuf
Pôle national des arts du ciruqe
dans le cadre du festival Spring
17, 18 et 19 mars 2017

Centre culturel Agora
Pôle national des arts du cirque Boulazac Aquitaine
12, 13 et 14 avril 2017

Reims (51) le Manège, Scène nationale
19 et 20 février 2017

Charleville-Mézières (08) Théâtre municipal
29, 30 et 31 mars 2017
sous le chapiteau du Cnac

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *