Vincent Dissez fragile et énergique dans Réparer les vivants

Vincent Dissez dans Reparer les vivants © E. Carecchio

Vincent Dissez dans Reparer les vivants © E. Carecchio

Le best-seller de Maylis de Kerangal « Réparer les vivants », vendu à plus de 150 000 exemplaires depuis sa sortie en 2014, inspire les metteurs en scène. Après la version plébiscitée d’Emmanuel Noblet dans le Festival Off à Avignon, Sylvain Maurice en livre une nouvelle adaptation avec un musicien Joachim Latarjet et le grand Vincent Dissez.

Ce texte c’est une course contre la montre. Celle à laquelle se livrent les chirurgiens pour transplanter le cœur du jeune Simon, victime d’un accident de la route dans le corps de Claire.

C’est aussi une ode à la vie, un texte théâtral où tous les personnages sont à fleur de peau de Thomas, l’infirmier à Marianne la mère en passant par le Docteur Révol. Vincent Dissez habite ce texte, passe d’un personnage à l’autre. Le visage grave, il danse, il est aérien.

Eric Soyer, le scénographe et Sylvain Maurice, le metteur en scène ont imaginé un décor en mouvement. Joachim Latarjet, le musicien est juché sur une structure qui encadre un tapis roulant qui fait face au public. Ses sonorités musicales très diverses qui vont du jazz à la pop rythme la quête de Vincent Dissez. Il marche, il court, il bondit, il est haletant, à la fois fragile et énergique.

La mise en scène de Sylvain Maurice fonctionne à merveille, elle est très différente de celle d’Emmanuel Noblet. La structure n’écrase pas le texte. On sent battre le cœur de Simon dans cette pièce déchirante.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Réparer les vivants, Maylis de Kerangal
Réparer les vivants
d’après le roman de
MAYLIS DE KERANGAL
© éditions Gallimard / publié par Verticales
version scénique et mise en scène
SYLVAIN MAURICE
assisté de
NICOLAS LAURENT
avec
VINCENT DISSEZ
JOACHIM LATARJET
scénographie
ÉRIC SOYER
musique
JOACHIM LATARJET
lumière
ÉRIC SOYER
en collaboration avec
GWENDAL MALARD
régie générale
RÉMI ROSE
production Théâtre de Sartrouville et des Yvelines–CDN
durée estimée
1H20

Tournée 17/18
du 01 au 09 juin / Théâtre des Célestins / Théâtre nouvelle génération / Les Ateliers
programmé en collaboration avec le Théâtre nouvelle génération Centre dramatique national de Lyon
du 14 au 24 juin / Théâtre de La Ville–Les Abbesses / Paris
du 1er au 3 février / Théâtre-Sénart / Scène nationale
6 fév / Espace 1789 / Saint-Ouen
du 8 au 9 février / Carré magique / Pôle national des arts du cirque en Bretagne / Lannion
13 fév/ L’Orange bleue / Eaubonne
16 fév / Théâtre des Bergeries / Noisy-le-Sec
21 février / Le Salmanazar / Epernay
27 fév / MA / Scène nationale / Pays de Montbéliard
du 6 au 9 mars / Hexagone / Scène nationale arts sciences
du 12 au 14 mars / La Passerelle / Scène nationale de Gap
du 19 au 20 mars / Théâtre le Kiasma / Castelnau-le-Lez
26 mars / Théâtre des Quatre saisons / Gradignan
du 29 au 30 mars / Le Théâtre / Scène nationale de Saint-Nazaire
6 avril / Le Moulin du Roc / Scène nationale à Niort
10 avril / Le Théâtre / Scène conventionnée de Laval
du 12 au 14 avril / La Soufflerie / Scène conventionnée de Rezé
en coréalisation avec le Grand T / Théâtre de Loire-Atlantique
19 avril / Théâtre du pays de Morlaix

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *