Agnès Limbos et Renaud Herbin à l’honneur au Festival Mondial des Arts de la Marionnette 2017 à Charleville-Mézières

affiche-festival-mondial-theatre-marionnettes-2017

Le Festival Mondial des Arts de la Marionnette 2017 à Charleville-Mézières se déroulera du 16 au 24 septembre 2017. Depuis trois éditions, le festival met à l’honneur deux artistes qui viennent témoigner de la diversité et du dynamisme des pratiques marionnettiques. Après Bérangère Vantusso & Stéphane Georis en 2013, Les Anges au Plafond & Duda Paiva en 2015, c’est au tour de la marionnettiste belge Agnès Limbos et de Renaud Herbin, directeur du TJP, CDN d’Alsace-Strasbourg d’être les artistes « fils rouges ». À leurs côtés, une centaine de compagnies françaises et internationales avec des artistes venus de toute l’Europe mais aussi du Brésil, du Canada, de la Côte d’Ivoire, d’Inde, d’Israël, d’Iran, de Syrie, de Taïwan, de Tunisie ou encore des États-Unis…

Cette 19e édition accueillera une centaine de compagnies venues des quatre coins du monde et présentera notamment plus de 50 créations et premières en France, un focus sur la création finlandaise. En 2017, la Finlande célèbre le centenaire de son indépendance, acquise après des siècles de domination russe et suédoise. À cette occasion, le Festival invite des compagnies venues des quatre coins du pays, de Rovaniemi (nord), Turku (ouest), Helsinki (sud) , Lappeenranta (est) en passant par Porvoo (sud-est) afin de proposer un tour d’horizon de la création finlandaise à travers huit spectacles pour petits et grands. À noter parmi eux trois créations 2017 : Encore un arbre à dires ? du Théâtre d’Illusia (France-Finlande), qui questionne le métissage et le temps au sein d’une famille à partir d’écrits de Mohammed Dib, un solo de Laura Sillanpää Née sous le signe du Cancer, Il gêle la nuit/ Hallayö de la compagie Liikutus un spectacle sans texte pour adultes à partir d’une nouvelle de Timo K. Mukka, poète et artiste peintre de Laponie finlandaise. Ou encore deux spectacles primés : Pays invisibles du Livsmedlet Theater, un spectacle qui mélange danse et théâtre d’objet sur le thème de la migration (Prix en Pologne du meilleur spectacle) et Tehdasteatter! de John-Eleanor (Prix de la critique en Finlande).

Le festival apportera une attention toute particulière aux projets jeune public. Dossier de presse.

1 réponse

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *