Palmarès 2017 des Molières : les favoris au rendez-vous !

Sous des températures estivales, la 29e Nuit des Molières s’est déroulée aux Folies-Bergères (Paris). Les Damnés (3 récompenses), Edmond (5 récompenses) et Les Femmes savantes (2 récompenses) sont les grands gagnants de la soirée. Nicolas Bedos a, une nouvelle fois, dirigé la cérémonie avec puissance et sensibilité. La soirée a été marquée par quelques présences remarquables, notamment celle de Françoise Nyssen, Ministre de la Culture et Isabelle Huppert, qui a reçu le Molière d’honneur remis par Ivo van Hove. Une récompense qu’elle a dédiée au metteur en scène Russe Kirill Serebrennikov.

Le maître de cérémonie a orchestré quelques sketches originaux, notamment une ouverture très réussie en forme de théâtre musical façon Dove Attia burlesque, où les clins d’oeils à Edmond et autres futurs lauréats abondaient déjà. Il a également marqué la soirée avec ses traits acides et ses remarques si désobligeamment drôles qui n’épargnent personne.

Alexis Michalik

Molière du Théâtre privé
Edmond d’Alexis Michalik a obtenu l’ultime Molière de la soirée. Le cinquième, après la pluie de récompenses, il n’y a plus grand chose à ajouter si ce n’est que le spectacle est toujours à l’affiche au Théâtre du Palais-Royal, et le sera à nouveau la saison prochaine.

Molière du Théâtre public
Les Damnés de Visconti a obtenu son troisième Molière, celui (très prestigieux) du Théâtre Public dans sa mise en scène d’Ivo van Hove. Eric Ruf et Ivo van Hove sont venus ensemble chercher la récompense. Van Hove a désigné son spectacle comme étant “un feu rouge face aux nationalismes”. Éric Ruf et Ivo van Hove a affirmé qu’ils étaient en train de réfléchir à une nouvelle collaboration du metteur en scène Belge avec la Comédie-Française.

“Bigre” – Photo Pascal Perennec

Molière de la Comédie
Bigre de Pierre Guillois, Agathe L’Huillier et Olivier Martin-Salvan a remporté le prix. Créé au Théâtre du Rond-Point et repris au Théâtre Tristan Bernard. Ce spectacle muet a été un des plus beaux succès de ces deux dernières saisons.

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé
Jean-Pierre Bacri obtient la deuxième récompense pour Les femmes savantes qui a marqué son retour sur scène en duo avec Agnès Jaoui dans une mise en scène de Catherine Hiegel.

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé
Catherine Arditi a remporté le Molière pour Ensemble au Théâtre du Petit-Montparnasse. La récompense lui a été remise par son frère Pierre. Elle a été préférée à Clémentine Célarié dans Darius ou encore Cristiana Reali dans M’man.

Molière du comédien dans un spectacle du Théâtre public
Philippe Caubère pour Le Bac 68 a reçu le Molière du comédien dans un spectacle public. Bien que le spectacle ait été créé en 1981… Dans son discours, Caubère a fait référence à ses maîtres et bien sûr (comme d’habitude ?) au Théâtre du Soleil (qui ne l’a jamais autant fait vivre que depuis qu’il l’a quitté !). Il a, par ailleurs, dédié son Molière à Ariane Mnouchkine et aux comédiens du bois de Vincennes.

Elsa Lepoivre – photo Christophe Raynaud de Lage

Molière de la comédienne dans un spectacle de Théâtre public
Elsa Lepoivre remporte ce Molière pour Les Damnés d’après Visconti dans une mise en scène d’Ivo van Hove. Elle a souligné “l’évolution portée par Eric Ruf, dans la continuité de Muriel Mayette et Marcel Bozonnet”.

Molière du Comédien dans un second rôle
Le premier Molière pour Edmond a été remporté par Pierre Forest pour son rôle de comédien et directeur fantasque du Théâtre de la Porte Saint-Martin à la veille de la première de Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.

Molière de la Comédienne dans un second rôle
C’est une Catherine Hiegel rock and roll qui a récupéré le Molière d’Evelyne Buyle à qui elle a donné le rôle de Bélise dans Les Femmes Savantes au Théâtre de la Porte-Saint-Martin. Elle donnait la réplique à Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui.

Molière de la Révélation féminine
Camille Chamoux et Camille Cottin sont venues donner la récompense à l’actrice Belge Anna Cervinka pour ses rôles dans Les Enfants du Silence de Mark Medoff, mise en scène d’Anne-Marie Etienne et Vania de Tchekhov dans une mise en scène de Julie Deliquet au Théâtre du Vieux-Colombier (Comédie-Française).

Molière de la Révélation masculine
Guillaume Sentou remporte le Molière pour son rôle titre dans Edmond d’Alexis Michalik. C’est le deuxième Molière remporté pour la pièce à succès du Théâtre du Palais-Royal. Guillaume Sentou a dit avoir obtenu, grâce à Alexis Michalik, “le rôle de sa vie”.

Molière de l’auteur francophone vivant
La soirée d’Alexis Michalik a continué sous de bons auspices puisqu’il remporte le Molière de l’auteur francophone vivant pour Edmond, sa troisième pièce, qui à remporté un immense succès après Le Porteur d’Histoire et Le Cercle des Illusionnistes.

“La Grenouille avait raison” – photo Richard Haughton

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre public
James Thierrée pour La Grenouille avait raison qui a été préféré à 2666 par Julien Gosselin et Les Damnés d’après Luchino Visconti par Ivo van Hove. Le petit fils de Charlie Chaplin a confié être “particulièrement touché par ce Molière qui valide 20 ans de création”.

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre privé
Alexis Michalik ne s’arrête plus : il remporte un 4e Molière pour… Edmond ! Celui qui a déjà obtenu trois Molière a dédié ses récompenses à “ses acteurs”.

“Les Damnés” – photo Christophe Raynaud de Lage

Molière de la Création visuelle
Le Molière de la Création visuelle a été remporté par Les Damnés d’après Visconti dans une mise en scène d’Ivo van Hove et dans une scénographie de Jan Versweyveld et Roal Van Berckelaer, mais aussi des costumes d’An D’Huys et une lumière : de Jan Versweyveld et François Thouret.

Molière du spectacle musical
Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand d’Ali Bougheraba remporte le Molière dans sa catégorie. Il a tenu l’affiche au théâtre Tristan Bernard après le théâtre de la Gaité-Montparnasse. L’équipe est venue nombreuse sur scène pour exprimer son “plaisir d’être ensemble”.

Molière de l’humour
La récompense a été remportée par un Vincent Dedienne émotifface à Dany Boon, François-Xavier Demaison et Gaspard Proust. Dedienne a dédicacé son Molière, notamment, à ses parents adoptifs.

Molière du jeune public
Dormir 100 ans de Pauline Bureau remporte ce Molière dans lequel joue Géraldine Martineau, qui avait remporté un Molière l’an dernier pour Le Poisson belge. Dormir 100 ans sera joué en tournée à travers la France durant la saison 2017-2018.

Molière du seul/e en scène :
Le monologue, Réparer les vivants avec Emmanuel Noblet d’après le roman à succès de Maylis de Kerangal a obtenu la récompense.

Hadrien Volle – www.sceneweb.fr

“Réparer les vivants” – photo Aglaë Bory

 

***

6 réponses
  1. HOARAU
    HOARAU dit :

    Hier j’ai assistée à la pièce Und. Avec Natalie Dessay très impressionnée par l’actrice
    Extraordinaire que j’ai découverte les décors que sont si vivants si impressionnants !! Le musiciens ALEXANDRE Meyer parfait. Bravo le texte tout parfait je ne l’oublierai sûrement jamais .

    Répondre
  2. burrut
    burrut dit :

    J’ai eu la chance de le voir chez moi à Lorient. Magnifique ! A Paris j’ai vu une autre pièce merveilleuse “Ensemble” au Théâtre Montparnasse, d’un auteur formidable, Fabio Marra. Une pièce très bien écrite, et très émouvante, avec une Catherine Arditi incroyable.

    Répondre
  3. Frédéric
    Frédéric dit :

    J’ai eu l’occasion de voir les Femmes Savantes et Edmond, deux grands succès de l’année écoulée. Des triomphes !
    Ce dernier me donne d’ailleurs envie de redécouvrir l’oeuvre originale Cyrano de Bergerac, mis en scène par Denis Podalydès à la Comédie Française début juillet.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] « Nouveau Spectacle » de Gaspard est nommé dans la catégorie humour aux Molières 2017. Verdict le 29 mai […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *