Moi et François Mitterrand : un échange épistolaire délirant

Photo Raphaël Arnaud

Photo Raphaël Arnaud

Cette pièce d’après un texte d’Hervé Le Tellier est une petite pépite. Olivier Broche incarne un français persuadé d’être devenu l’ami de François Mitterrand parce que les services de l’Elysée répondent à ses courriers. Il entretient ainsi une correspondance depuis plus de quarante ans avec les Présidents de la République. C’est littéralement tordant.

Un rideau rouge se tire et laisse apparaître le portrait de François Mitterrand, celui de son premier septennat photographié par Gisèle Freund. Hervé Laugier est un français moyen, républicain, dont le secret est d’être l’ami des Présidents de la République. Une relation qui a débuté en 1983 lorsqu’il envoie une carte postale d’Arcachon pour féliciter François Mitterrand de son élection. L’Élysée, pardon le Président, lui répond par lettre type. Mais pour Hervé Laugier, il s’agit d’une réponse personnelle. Et c’est ainsi qu’il entretient une relation épistolaire avec François Mitterrand jusqu’à la fin de sa vie, et même au-delà !

Le texte d’Hervé Letellier est truculent. Il va chercher derrière chacune des lettres types une signification différente. Olivier Broche montre ces lettres à l’aide d’un rétroprojecteur. Il est très convaincant dans sa façon de nous persuader qu’elles ne se ressemblent pas. C’est à mourir de rire. Laugier est pris dans une spirale maladive. Il croit dur comme fer à son amitié. A tel point qu’il continue avec Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande

Laugier, homme solitaire, expose sa vie tristounette aux Présidents. Son parcours professionnel n’est pas florissant, sa vie affective non plus. Le spectacle passe en revue quarante ans de vie politique. Le texte est hilarant et fait mouche à chaque instant. Olivier Broche interprète avec maestria ce personnage mythomane pour lequel on a beaucoup de tendresse et de compassion. Un grand moment de théâtre absurde.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Moi et François Mitterrand
Texte Hervé Le Tellier publié aux éditions Jean-Claude Lattès
Mise en scène Benjamin Guillard
Décor Jean Haas assisté de Juliette Azémar
Lumières Olivier Oudiou
Direction technique Denis Melchers
Dramaturgie Marie Duret-Pujol
Assistante Kenza Berrada
Musique Antoine Sahler
Répétitrice piano et chant Lucrèce Sassella
Avec Olivier Broche
Coproduction Théâtre Gymnase-Bernardines – Marseille / Les Productions de l’Explorateur (François Morel, Valérie Lévy et Constance Quilichini)
Avec le soutien de La Comète – Châlons-en-Champagne et du Fonds SACD Théâtre
Durée: 1h10

Théâtre Gymnase-Bernardines – Marseille
Du 16 au 24 septembre 2016
Théâtre du Rond-Point à Paris
Du 14 octobre au 21 novembre 2016

A partir du 28 janvier 2017 à 19h à la Pépinière Théâtre
actuellement
du mardi au samedi à 19h
à partir du 1er mars 2017
du mercredi au samedi à 19h et dimanche 15h

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *