Saïgon, la création de Caroline Guiela Nguyen sera programmée au 71ème Festival d’Avignon

photo Julien Pebrel

photo Julien Pebrel

Nos visages sont les cartes de géographie de notre enfance.
Dans un restaurant vietnamien où coexistent à la fois la France de 2017 et le Saïgon de 1954, se retrouvent et se croisent des personnages. Points de vue, imaginaires, langues… Ils portent en eux l’empreinte de la modification de notre monde, de son mouvement, de sa géographie et de son histoire. Pour cette cartographie humaine, Caroline Guiela Nguyen réunit onze comédiens français et vietnamiens pour en extraire la polyphonie. Tel un tableau impressionniste qui de près n’existe que par points, SAIGON, avec du recul, révèle un paysage : la France qui se raconte au-delà de ses propres frontières. Caroline Guiela Nguyen raconte le processus de création sur son blog.

Caroline Guiela Nguyen
D’abord étudiante en sociologie et en arts du spectacle, Caroline Guiela Nguyen se forme au Conservatoire du Grand Avignon et à l’école du Théâtre national de Strasbourg. Elle crée en 2008 la compagnie les Hommes Approximatifs implantée à Valence, avec laquelle elle signe plusieurs créations, dont Se souvenir de Violetta, Elle Brûle, Le Chagrin et Mon Grand Amour. Artiste associée durant deux saisons au Théâtre Olympia de Tours et au Théâtre national de la Colline, elle l’est aujourd’hui à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, à la MC2: Grenoble et est membre du collectif artistique de la Comédie de Valence. Elle est actuellement en résidence d’écriture à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon.

Rencontre à la FabricA avec CAROLINE GUIELA NGUYEN
mardi 13 décembre à 19h30
> La FabricA
11 rue Paul Achard, Avignon
Une rencontre animée par Michel Flandrin.
Entrée libre
Réservation conseillée au 04 90 27 66 50https://saigonhommesapproximatifs.wordpress.com/

Écriture au plateau Les Hommes Approximatifs / Avec Caroline Arrouas, Dan Artus, Adeline Guillot, Pierric Plathier, Jean-Claude Oudoul, My Chau Nguyen Thi (distribution en cours) / Mise en scène Caroline Guiela Nguyen / Collaboration Claire Calvi / Scénographie Alice Duchange / Création costumes Benjamin Moreau / Création lumière Jérémie Papin / Création sonore Antoine Richard / Dramaturgie Jérémie Scheidler, Manon Worms / Suivi artistique Julien Fišera / Production Les Hommes Approximatifs / Coproducteurs et partenaires La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche ; Odéon, Théâtre de l’Europe ; MC2: Grenoble ; CDN de Normandie – Rouen ; Théâtre national de Strasbourg ; Comédie de Reims / Théâtre de La Croix Rousse (coproduction en cours) / Avec le soutien de l’Institut Français (dans le cadre de son programme Théâtre Export) ; de l’Institut Français de Hô-Chi-Minh-Ville ; du FIACRE Région Rhône-Alpes ; de l’Université de Théâtre et de Cinéma de Hô-Chi-Minh-Ville ; de La Ferme du Buisson / La compagnie Les Hommes Approximatifs est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne–Rhône-Alpes – et subventionnée par la Région Auvergne–Rhône-Alpes, le Département de la Drôme et la Ville de Valence

Le spectacle sera créé lors du Festival Ambivalence(s) de la Comédie de Valence.
Il présenté à l’Odéon Théâtre de l’Europe lors de la saison 2017/2018

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *