L’enfance retrouvée de Cyril Teste

@ Christophe Raynaud De Lage

Sun présenté en Avignon est le second volet d’un dytique de Cyril Teste autour de l’enfance, après Reset créé en 2010. Cyril Teste est membre du collectif MxM, un groupe qui fonctionne « selon un système à l’horizontale et non pyramidal, chaque intervenant pouvant développer des projets personnels en dehors des projets collectifs ». Le collectif a été l’un des premiers en France à s’intéresser à l’œuvre de Falk Richter avec Electronic City (créé à la Ferme du Buisson en 2007). Un spectacle qui déjà révélait tout le talent du collectif dans l’utilisation de la vidéo. « La vidéo est le petit dernier dans le spectacle vivant, explique Cyril Teste. C’est l’enfant autour de la table. Il faut l’éduquer, elle doit révéler le temps ». La vidéo chez MxM n’est pas un prétexte, c’est un élément de la dramaturgie. Elle n’est pas plaquée sur la scénographie, elle est travaillée en direct. Et dans Sun elle participe activement à la rêverie.

Sun est un moment tendre et assez rare. C’est un beau moment de poésie. Il faut se laisser transporter et bercer par cette belle histoire. Cyril Teste est parti d’un fait divers. Deux enfants de 6 et 7 ans en Allemagne décident de se marier en Afrique avec un témoin âgé de 5 ans ! Leur périple s’arrêtera sur le quai de la gare de Hanovre. Les enfants ont souvent de la pudeur pour parler de leur histoire d’amour aux adultes. Alors Cyril Teste a imaginé cette histoire sur l’enfance. Sur scène un Matteo joue avec un crabe mécanique. Puis il dessine sur une feuille de papier. Son coup de stylo devient lumière et des rectangles illuminent le mur de fond de scène. Une petite fille le rejoint (Zina-Lucia), mais elle tombe dans un cube noir. Elle appelle au secours, et se transformera en géant noir qui apprendra à l’enfant à faire un nœud de cravate. « Tu cois que je vais lui plaire ? ». La petite fille réapparait, les enfants dansent. C’est simple, les effets visuels sont magnifiquement travaillés. C’est magique, c’est un théâtre fait d’illusions et de rêves.

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr

Plus d’informations : www.collectifmxm.com

SUN

de Cyril Teste

texte et mise en scène Cyril Teste

collaboration artistique Joël Jouanneau, Servane Ducorps

dramaturgie Philippe Guyard

scénographie Cyril Teste, Julien Boizard, Élisa Bories

musique Nihil Bordures lumière Julien Boizard

costumes Marion Montel, Élisa Bories

vidéo Patrick Laffont, Mehdi Toutain-Lopez, Nicolas Dorémus

objets programmés Christian Laroche

avec Matteo Eustachon, Stéphane Lalloz, Babacar M’Baye Fall, Zina-Lucia Méziat, Mano Ricordel

production Collectif MxM

coproduction Festival d’Avignon, Le CENTQUATRE-Paris, Scène nationale de Cavaillon, Le Parvis Scène nationale de Tarbes, la CCAS, Le Carré-Les Colonnes Scène conventionnée

de Saint-Médard-en-Jalles Blanquefort, L’Onde Théâtre et Centre d’art de Vélizy-Villacoublay

action financée par la Région Île-de-France

avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Île-de-France et DICRéAM), du Conseil général de Seine-et-Marne, du Conseil général de Seine-Saint-Denis,

du TGP-CDN de Saint-Denis, de La Ferme du Buisson-Scène nationale de Marne-la-Vallée et de la Fondation d’entreprise Hermès dans le cadre de son programme New settings

Par son soutien, l’Adami aide le Festival d’Avignon à s’engager sur des coproductions.

Le texte de SUN est publié aux éditions öö en tirage limité.

durée 1h10 – création 2011 – spectacle tout public à partir de 9 ans

Festival d’Avignon 2011

SALLE BENOÎT-XII

7 8 9 11 12 13 Juillet 2011 À 15H

Tournée

Le 7 octobre à la Scène Nationale de Cavaillon

Les 14 et 15 octobre à l’Onde – Vélizy

Le 20 octobre au Parvis à Tarbes

Les 16 et 17 novembre au Théâtre de la Cité Internationale à Paris

Le 29 novembre au Manège à Maubeuge

Le 3 février 2012 au Carré de Blanquefort

Du 9 au 18 février 2012 au 104

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *