Le patron du Bolchoï souhaite montrer le Noureev de Kirill Serebrennikov

Le directeur du Bolchoï espère toujours montrer au public le ballet de Kirill Serebrennikov en en hommage au danseur étoile et chorégraphe Rudolf Noureev, malgré l’arrestation du metteur en scène russe. « Je tiens à confirmer que j’espère vivement que nous pourrons monter la première de ‘Noureev’ lors de cette saison 2017-2018 » a-t-il expliqué à la presse. La première prévue le 11 juillet dernier avait été retirée de l’affiche deux jours plus tôt, la direction du Bolchoï expliquant que les danseurs n’étaient pas prêts. En fait les craintes du Bolchoï étaient que le ballet ne tombe sous le coup de la loi interdisant la promotion de l’homosexualité auprès d’un public mineur.

Kirill Serebrennikov, accusé de détournement de fonds publics, a été placé en résidence surveillée en août et doit être jugé à compter du 19 octobre et bénéficie d’un large soutien international y compris en France. Le directeur du Bolchoï estime que c’est à Kirill Serebrennikov de prendre la décision puisque le ballet est prêt. « Soit il nous autorise à monter ce ballet sans lui, soit il nous demande d’attendre que sa situation ait été clarifiée » Il se défend de toute malversation. »

Stéphane CAPRON – www.sceneweb.fr avec agences

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *